Yassin Salhi, auteur d’un attentat en Isère, s’est suicidé en prison

L’homme qui avait décapité son patron en Isère en juin dernier s’est pendu le 22 décembre dans sa cellule de la prison de Fleury-Mérogis.


Yassin Salhi, auteur d’un attentat en Isère, s’est suicidé en prison

Hier 22 décembre, un peu avant 23 heures, le personnel pénitentiaire de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) a retrouvé le corps sans vie de Yassine Salhi. Il s’est pendu aux barreaux de sa cellule. Ce chauffeur-livreur de 35 ans, lié à la mouvance salafiste, était accusé d’avoir décapité son patron en juin dernier en Isère.

“Un lâche jusqu’au bout”

Contactée ce matin par France 3, la veuve de l’employeur dit toute sa colère face au geste de l’assassin de son mari. “Me retrouver en face de lui, c’est ce que j’attendais. Me retrouver en face de lui et le regarder droit dans les yeux. Ce n’est qu’un lâche, ça aura été un lâche jusqu’au bout“, confie-t-elle. Après son arrestation, Salhi a été incarcéré au quartier d’isolement de la maison d’arrêt de Fleury-Mérogis. Il n’était pas considéré comme suicidaire, et ne faisait donc pas l’objet d’une surveillance particulière.

Source : France TV Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *