Une cinquantaine d’agriculteurs solidaires devant la gendarmerie

Une cinquantaine d'agriculteurs sont venus soutenir deux agriculteurs de Joué-sur-Erdre, auditionnés à la gendarmerie d'Ancenis ce mardi 2 février.

Une cinquantaine d’agriculteurs sont venus soutenir deux agriculteurs de Joué-sur-Erdre, auditionnés à la gendarmerie d’Ancenis ce mardi 2 février. | Ouest-France

Deux agriculteurs de Joué-sur-Erdre ont été auditionnés à la gendarmerie d’Ancenis ce mardi 2 février après les manifestations contre la ferme des 1000 vaches.

Une cinquantaine d’agriculteurs, répondant à l’appel du collectif d’agriculteurs Copains, se sont rassemblés ce mardi 2 février, vers 14 h 30, devant la gendarmerie d’Ancenis. Deux agriculteurs de Joué-sur-Erdre y étaient convoqués pour être auditionnés dans le cadre d’une affaire qui remonte au 28 octobre 2014 : des dégradations suite à une manifestation à Durcat (Somme) en marge du procès de militants de la Confédération paysanne pour dégradations à la ferme “des mille vaches”.

Cette manifestation de soutien à Ancenis est l’occasion pour les agriculteurs de rappeler leur opposition à cette “ferme usine et de faire le parallèle avec le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, deux projets qui n’ont pas lieu d’être”.  

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *