Un cadavre mystérieux dans la boite amenée à la gendarmerie d’Isbergues

Gros coup de stress ce vendredi matin à la gendarmerie d’Isbergues quand un homme a amené une boîte en carton fermée avec l’inscription « Au revoir mon bébé mais je n’ai pas pu te sauver »…

Grosse frayeur ce vendredi matin à Isbergues où on a redouté le pire… Au départ, il s’agit d’un homme qui a découvert une boîte en carton, un genre de boîte à chaussures, fermée hermétiquement avec du ruban adhésif. Rien de très étrange jusqu’ici de trouver cette boîte dans les poubelles… Sauf qu’il y avait aussi un petit mot sur lequel était écrit un texte du genre « Au revoir mon bébé mais je n’ai pas pu te sauver ».

Il amène la boîte à la gendarmerie

On imagine la réaction qu’a dû avoir cet homme en lisant le message. Craignant le pire, il a pris la boîte et s’est aussitôt présenté à la brigade de gendarmerie d’Isbergues. Là aussi, gros coup de stress chez le gendarme qui l’a accueilli. Inquiet face à cet étrange colis, et surtout face à ce qu’il pourrait contenir, il alerte ses supérieurs. Le commandant de la compagnie de Béthune, Muriel Soria, est également avisée. Personne ne touche au paquet jusqu’à l’arrivée d’un technicien spécialisé.

Un rat domestique avec un doudou…

C’est lui qui a, délicatement, ouvert la boîte. Tout le monde craignait de découvrir le cadavre d’un bébé mais, soulagement, ce n’était pas le cas. S’il y avait bien un cadavre, il s’agissait de celui d’un rat domestique avec… un doudou.

Le propriétaire du petit animal a probablement voulu offrir à son rat une dernière demeure digne. Sans imaginer le sentiment d’effroi qu’il a fait courir chez les gendarmes…

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.