Sud Arrageois: gros dispositif de gendarmerie, trente-neuf excès de vitesse en deux heures

Ce vendredi, une vaste opération de contrôles vitesse et de recherche de stupéfiants a eu lieu dans le sud Arrageois. Vingt-huit gendarmes étaient déployés avec de gros moyens, notamment des radars fixes ou embarqués.

<br />
En deux heures, ce vendredi, les gendarmes ont relevé 63 infractions.<br />
En deux heures, ce vendredi, les gendarmes ont relevé 63 infractions.

C’était quoi ce dispositif ?

Hier, de 15 h à 17 h, une trentaine de gendarmes se sont déployés dans le sud Arrageois, à l’initiative de la communauté de brigades de Vis-en-Artois, en lien avec la brigade motorisée d’Arras et les élus locaux. Soit vingt gendarmes locaux et huit motards. Il s’agissait d’une opération coup de poing pour lutter contre les excès de vitesse, « en cause dans 56 % des accidents », rappelle le lieutenant Thibaut, patron des gendarmes de Vis, qui garde en mémoire le décès d’un jeune père de famille en janvier sur la D60.

Le dispositif, intégrant des radars fixes et mobiles dans des véhicules parfois banalisés, visait aussi à lutter contre les conduites addictives. Sur réquisition du procureur, les gendarmes pouvaient faire ouvrir les coffres des automobilistes, sous le regard du maire de Tilloy, Didier Michel.

Quelles communes visées ?

Outre les nombreux contrôles radars sur la D 939, Tilloy-les-Mofflaines (D60, D93), Wancourt (D33, D38), et Hénin-sur-Cojeul (D5 et D 33) ont été particulièrement concernées. Des contrôles ont aussi eu lieu à Vis et Croisilles (D9), ainsi qu’à Ervillers (D60 et RN 17), Héninel, Saint-Martin-sur-Cojeul, Boiry-Becquerelle (D33), ainsi qu’à Neuville-Vitasse et Écoust-Saint-Mein.

Quel bilan ?

Trente-neuf infractions à la vitesse ont été constatées, plus une avec alcoolémie. Ainsi que vingt-trois infractions diverses, dont huit usages de téléphone au volant, deux défauts de ceinture de sécurité, un non-respect de signalisation, un franchissement de ligne continue et un défaut de gyrophare sur tracteur agricole.

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.