Noms d’oiseaux et menaces de mort à la gendarmerie d’Ervy-le-Châtel

Un individu s’est introduit nuitamment dans la caserne. Il sera jugé en juillet.

À 4 h, dans la nuit du vendredi 15 au samedi 16 avril, un individu fortement alcoolisé s’est introduit dans la caserne de gendarmerie d’Ervy-le-Châtel. Après avoir passé le portail, il a d’abord tenté d’arracher les boîtes à lettres des familles en hurlant des noms d’oiseaux à l’encontre des gendarmes. Poursuivant vers le bâtiment principal, il a continué à débiter un véritable chapelet d’injures.

Les gendarmes de la brigade de Bouilly sont alors intervenus. Mais dans l’intervalle, l’homme, âgé de 18 ans tout juste et très défavorablement connu de la justice, était rentré chez lui, à Ervy. Rapidement identifié, il a été interpellé à 6 h du matin. Interpellation au cours de laquelle les insultes ont de nouveau plu, agrémentées de menaces de mort.

À la brigade, l’individu a été placé en garde à vue. Il n’a pourtant pu être entendu que quelques heures plus tard, une fois dégrisé. Pas calmé pour autant, il a encore une fois repris sa litanie ordurière.

En fin d’après-midi, il a été remis en liberté dûment muni d’une convocation devant le tribunal, où il sera jugé le 6 juillet pour intrusion dans la gendarmerie, outrages, menaces de mort et rébellion.

Source : L’ Est Eclair

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.