Les « bols d’air » gratuits pour rompre l’isolement des étudiants cartonnent partout en France

d9f40b62339714bacbe93656fccfdc96-16985432

Ému par le désarroi des étudiants face à la pandémie de Covid-19, un agriculteur du Doubs a offert à trois d’entre eux le gîte et le couvert le temps d’un week-end, début février. Une initiative solidaire qui est devenue virale : des citoyens de toute la France ont décidé d’offrir aux jeunes des « bols d’air » gratuits, au vert ou à la mer. Un Breton les a recensés sur un site internet et les réseaux sociaux.

« On voulait soutenir les étudiants en cette période difficile de pandémie de Covid-19, mais on ne savait pas vraiment quoi faire… » Loïc Thirion et Jacqueline Sarrazin, un couple de quinquagénaire bretons, ont le déclic en écoutant une émission de France Inter, qui rapportait l’initiative d’un agriculteur du Doubs, Vincent Laubert. Début février, celui-ci a proposé à trois étudiants, privés d’interactions sociales à cause de la pandémie, de venir s’aérer dans son exploitation le temps d’un week-end.

« Ça a fait tilt. L’idée nous a plu, confie Loïc Thirion. On s’est dit que nombre de familles comme nous avaient envie d’être solidaires et pouvaient accueillir des étudiants, pour leur permettre de sortir de leurs logements universitaires et de souffler. J’ai décidé de faire de même et surtout recenser les propositions. » Éleveur de vaches et producteur de fromage à Nivillac, dans le Morbihan, il a prévu pour les vacances d’hiver de recevoir trois étudiantes de Paris et Rennes.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.