La gendarmerie et la police nationale veulent renouveler leurs grenades

MARCHÉ PUBLIC Un appel d’offres a été lancé…

Des gendarmes lors d'une manifestation à Nantes le 01 mai 2017.

Des gendarmes lors d’une manifestation à Nantes le 01 mai 2017. — SEBASTIEN SALOM-GOMIS/SIPA
  • Le ministère de l’Intérieur veut acquérir des « grenades et des moyens de propulsion. »
  • Ces armements viendront équiper la gendarmerie et la police nationale.
  • Il s’agit d’un « renouvellement automatique à fin de contrat. »

C’est l’hebdomadaire Marianne qui a repéré l’appel d’offres, publié le 5 août par le ministère de l’Intérieur sur le site des marchés publics. Le ministère cherche à acquérir des « grenades et des moyens de propulsion » pour la gendarmerie et la police nationale.

« Il s’agit d’un renouvellement automatique à fin de contrat », explique une porte-parole de la police nationale à 20 Minutes. Ce que confirme le SAELSI, le service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure, qui a passé l’appel d’offres : « ce marché s’inscrit dans le calendrier normal des renouvellements des supports juridiques permettant d’acquérir et de renouveler les stocks nécessaires aux forces de sécurité. » Un renouvellement qui ne semble donc pas lié, comme l’ont affirmé certains sites  « à la rentrée sociale. »

Le renouvellement de ces équipements destinés à maintenir l’ordre public va coûter 22 millions d’euros, hors TVA. L’appel d’offres est ouvert jusqu’au 29 septembre. Le SAELSI ne précise pas si ce nouvel équipement va suffire à couvrir les besoins de la police nationale et de la gendarmerie en matière de grenades et de moyens de propulsion pour les quatre prochaines années.

Un nouvel appel d’offres devrait être lancé prochainement pour renouveler une autre partie de l’équipement de la police nationale. Il s’agit, là encore, d’un renouvellement automatique de matériel, à expiration du support.

Source : 20 Minutes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.