La gendarmerie du Var renforce ses moyens anti-terroristes

Le « PSIG Sabre » de Brignoles, l’un des fleurons de la gendarmerie…
E.M.

Opération séduction. Une soixantaine d’élus ont été reçus vendredi au siège du groupement départemental de la gendarmerie, à La Valette-du-Var, pour une visite guidée inédite dans les coulisses de la gendarmerie du Var. « Aujourd’hui, c’est un petit peu nos journées du patrimoine. »

Cellule d’identification criminelle, centre d’opérations et de renseignement de la gendarmerie, cellule d’appui judiciaire… Les élus ont pu découvrir des unités spéciales susceptibles d’intervenir en soutien des brigades locales.

“Nous sommes une institution vieille de plusieurs siècles, et nous sommes très fiers de nos traditions et de notre passé, mais nous sommes aussi une institution en mouvement”, s’est félicité le colonel Christophe Herrmann, commandant le groupement, pas peu fier d’accueillir ces partenaires institutionnels dans des locaux flambant neufs (livrés il y a moins d’un an). Le patron de la gendarmerie du Var a profité de l’occasion pour annoncer la mise en place de deux pelotons d’intervention, suréquipés et spécialement formés, capables de réagir en cas de tuerie de masse. Ces « PSIG Sabre » seront positionnés, à partir de 2017, dans le golfe de Saint-Tropez et à Draguignan, alors qu’une unité de ce type est déjà basée à Brignoles.

Si la prévention de la menace terroriste fait partie des priorités – 200 événements sécurisés en 40 jours cet été -, Christophe Herrmann a indiqué que le phénomène des cambriolages continuait de constituer « un gros challenge » dans le Var.

Source : Var Matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *