Il y a une “réponse collective” à apporter au terrorisme, pour le général Richard Lizurey

INVITÉ RTL – Le directeur général de la gendarmerie Richard Lazurey explique l’organisation de la gendarmerie, notamment face à la menace terroriste.

Le nouveau directeur général de la gendarmerie, Richard Lizurey, succède à Denis Favier alors que le risque terroriste plane en France. “Le niveau de menace est à son maximum, comme le disait encore récemment le Premier ministre”, notant que le danger réside principalement dans la “capacité de frapper l’ensemble du territoire”, avec des moyens pouvant être rudimentaires comme sophistiqués.

De nouveaux enjeux qui nécessitent une réponse adaptée, qui “obligent à s’organiser pour y apporter une réponse collective”, pour réagir face à ce danger. Pour s’organiser et apporter une réponse efficace, les forces de l’ordre mutualisent des services, notamment au niveau du renseignement, explique le général Richard Lizurey. “Il n’y a pas d’entité propre à la gendarmerie en charge de l’antiterrorisme”, mais néanmoins, il y a des “processus de partage d’informations”. Ce qui est important, pour le militaire, ce n’est “pas le statut mais le processus et la volonté de travailler ensemble”, explique-t-il, affirmant que la gendarmerie surveille 500 personnes qui pourraient “potentiellement poser problème”.

Source et 7 vidéos : RTL

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *