Hérault : descente de gendarmerie dans le train entre Béziers et Bédarieux

Hérault : descente de gendarmerie dans le train entre Béziers et Bédarieux

Ce chien est spécialisé dans la recherche des armes et de la drogue.

Des gendarmes en civil et en tenue accompagnés de deux chiens spécialisés dans la recherche des stups et des armes sont montés à bord du train entre Béziers et Bédarieux. Des contrôles tous azimus à la clé.

Lundi matin, les passagers du train Bédarieux-Béziers ont été surpris de voir une dizaine de militaires de la compagnie de gendarmerie de Béziers monter dans le convoi accompagnés de deux chiens spécialisés dans la recherche des armes et des produits stupéfiants. Les militaires, venus vers la sous-préfecture avec le train de 7 h 50 sont repartis avec le même convoi en sens inverse.

Des contrôles imposés par l’état d’urgence

“Nous sommes intervenus pour sécuriser les convois comme l’exige la situation de l’état d’urgence instauré pour trois mois depuis les attentats du 13 novembre, a confirmé le chef d’escadron Jean-Michel Doose qui commande la compagnie de gendarmerie de Béziers. Cela rassure les gens de voir que nous sommes sur le terrain et nous pouvons ensuite aussi faire des contrôles auprès des jeunes qui empruntent ce train. La mission de contrôle des flux est donc bien assurée et nous veillons à ce que les petits trafics de stupéfiants soient aussi dérangés.”

Un peu de cannabis saisi

Un jeune scolarisé à Bédarieux a fait les frais du flair du chien stups. Pris la main dans le sac avec quelques grammes d’herbe de cannabis. Il a dû justifier la provenance de ce produit auprès des militaires et a été contraint de s’expliquer auprès de son établissement scolaire et de ses parents. Un autre a eu le temps de dissimuler sa marchandise et de s’échapper avant que le chien ne fonde sur lui. Il a laissé entre deux sièges trois barrettes de résine de cannabis mais n’a pas été interpellé. D’autres contrôles seront organisés.

Source : Midi Libre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *