Gendarmerie : nouveaux officiers au groupement

Le lieutenant-colonel Philippe Lagrue et le capitaine Benjamin Dupin, à l'issue de la cérémonie. - Le lieutenant-colonel Philippe Lagrue et le capitaine Benjamin Dupin, à l'issue de la cérémonie.

Le lieutenant-colonel Philippe Lagrue et le capitaine Benjamin Dupin, à l’issue de la cérémonie.

Le nouveau patron des gendarmes de l’Indre a officiellement pris ses fonctions, jeudi, ainsi que le chef d’escadron de la sécurité routière.

De très nombreuses personnalités civiles et militaires ont participé, jeudi matin, aux prises de commandement du groupement de gendarmerie par le lieutenant-colonel Philippe Lagrue et de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Indre par le capitaine Benjamin Dupin. Une cérémonie orchestrée par le général Michel Pidoux, commandant la région de gendarmerie Centre – Val-de-Loire aux côtés duquel se trouvaient notamment Alain Espinasse, préfet de l’Indre ; Pascal Almy, président du tribunal de grande instance ; Stéphanie Aouine, procureur de la République, et Yves Gallot, directeur départemental de la sécurité publique.

A l’issue de cette cérémonie, le nouveau patron des gendarmes de l’Indre a rappelé qu’il avait sous ses ordres « 366 militaires répartis sur 3 compagnies » et que son premier mois berrichon (il a pris ses fonctions le 1er août), « avait été particulièrement chargé » avec, notamment, les mouvements des agriculteurs, les nombreux accidents graves sur les routes indriennes et les cambriolages qui n’ont pas cessé. Beaucoup de travail et toujours un bon accueil « car l’Indre est un département très rural, où la gendarmerie est particulièrement bien perçue ». Originaire de Nancy, marié, père de trois enfants, le nouveau patron des gendarmes de l’Indre arrive de Bordeaux et a des liens de par son épouse avec l’Auvergne.

366 militaires répartis en 3 compagnies

Un autre officier a officialisé ses nouvelles fonctions. Il s’agit du capitaine Benjamin Dupin, 27 ans, qui a pris le commandement de l’escadron départemental de sécurité routière. A ce poste, il aura sous ses ordres 61 militaires et remplacera le chef d’escadron Fabrice Jeanjean qui a pris de nouvelles fonctions à Paris.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.