Gaza. L’élu continuerait de tweeter alors qu’il est à la gendarmerie…

Jacques Renaud a porté plainte à la gendarmerie.

Jacques Renaud a porté plainte à la gendarmerie. | Franck Dubray

L’élu de Montreuil-Juigné qui aurait posté un tweet obscène sur Gaza est depuis plusieurs heures à la gendarmerie. Et des tweets continuent d’être publiés sur son compte.

Un point en faveur de Jacques Renaud ? L’élu de Montreuil-Juigné est depuis plusieurs heures à la gendarmerie où il porte plainte pour usurpation d’identité. Pourtant, des tweets continuent d’être publiés sur le compte @Jacques Renaud49. Preuve, dit Nathalie Lemaire, première adjointe de Montreuil-Juigné, qu’il est totalement innocent.

Son profil ne correspond pas à la réalité

De quoi était-il accusé par les utilisateurs du réseau ? Un compte se présentant comme le sien venait de dire qu’il soutenait « tous les juifs de France attaqués ». « Nous sommes au XXIe siècle », disait-il , « un peu d’humanisme et de civisme serait le bienvenu ». Un certain Ston répond alors : « Oui, un peu d’humanisme, vous avez raison, et cette photo traduit bien celle de l’armée la plus morale ». Le tweet de réponse est de très mauvais goût : « C’est de la viande Hallal je suppose ? »

Bizarre, le profil de l’adjoint ne correspond pas à la réalité. Il se présente comme un élu à Angers Loire métropole et au conseil général, ce qui n’est pas le cas. Pourquoi aurait-il menti sur ses mandats ? Le maire de Montreuil-Juigné, Stéphane Piednoir, avait indiqué un peu plus tôt à Ouest-France que « le compte de son adjoint avait été piraté » et que l’adjoint était en train de porter plainte pour usurpation d’identité.

Ce tweet a provoqué un déferlement de messages sur le réseau social.

“Jacques Renaud n’a jamais possédé de compte twitter”

« Jacques Renaud n’a jamais possédé de compte twitter, continue Nathalie Lemaire, première adjointe de la ville. Il est victime de quelque chose de très grave. »

La photo qui apparait sur son compte provient du site internet de la Ville de Montreuil-Juigné.

Source : Ouest France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *