La gendarmerie met en garde contre de fausses amendes sur internet

La gendarmerie met en garde contre de fausses amendes sur internet

La Gendarmerie Nationale a lancé une alerte sur les réseaux sociaux concernant une tentative d’escroquerie sur internet. Des victimes ont vu apparaître sur leurs écrans un faux message officiel leur demandant de payer une amende en raison d’une infraction informatique constatée.

L’alerte a été lancée ce jeudi sur les comptes Facebook et Twitter de la gendarmerie nationale. Plusieurs signalements auprès des forces de l’ordre font état de messages apparaissant subitement sur des ordinateurs et invitant leurs destinataires à payer une amende de 200 € par un moyen de paiement électronique.

Selon le communiqué de la Gendarmerie, les victimes dont les cas ont été rapportés sont en général attaquées par le biais de bannières publicitaires affichées sur des sites de diffusion en flux de vidéos (ou streaming). Une fois l’ordinateur contaminé, il affiche un message menaçant de poursuites judiciaires et invitant à payer une amende par voie électronique. Le système devient difficilement utilisable.

Attitude à avoir : ne rien payer et signaler l’escroquerie

Voici le type de message qui apparaît sur l’écran des victimes de cette tentative d’escroquerie.

CAPTURE D’ECRAN FACEBOOK

Evidemment, la Gendarmerie indique qu’il ne faut surtout pas payer la somme d’argent réclamée. Mais si par mégarde le versement a déjà été effectué, il faut alors se rapprocher de la brigade de gendarmerie ou du commissariat de police de son domicile pour envisager des suites judiciaires.

Plusieurs enquêtes ouvertes

La Gendarmerie indique que plusieurs enquêtes judiciaires sont déjà ouvertes pour ces faits et une coordination de cette affaire est assurée par la Division de lutte contre la cybercriminalité du Pôle judiciaire de la Gendarmerie Nationale à Rosny-sous-Bois.

Elle précise également que si un ordinateur est victime de cette infection, la plupart des sociétés antivirus diffusent actuellement des informations permettant de faire face à la situation. Par ailleurs, il est fortement recommandé de mettre à jour régulièrement son système d’exploitation et l’ensemble des logiciels installés, en particulier de son antivirus, et de ne jamais accepter l’installation d’un logiciel dont on ne connaît pas l’origine, notamment si cette installation est déclenchée par la visite d’un site Internet.

Source : Midi Libre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.