Dijon : décès du capitaine Darmon, chef de la section d’analyse judiciaire de la Gendarmerie

Panneau-Gie-Boos-Essor--660x330(Photo/SD/L’Essor).

Le capitaine Alain Darmon de la section d’analyse judiciaire de la région de Gendarmerie de Bourgogne-Franche-Comté est décédé le 10 mars des suites d’une longue maladie.

Né à Paris en 1961, le capitaine Alain Darmon intègre la Gendarmerie comme gendarme auxiliaire le 1er octobre 1980 au centre d’instruction des gendarmes auxiliaires de Saint-Astier. A sa sortie du CIGA, il est affecté au Psig de Gien (Loiret), il y deviendra brigadier puis brigadier-chef. La suite logique est son admission à l’école de sous-officiers de Montluçon dont il sortira en mars 1982 classé 10ème sur 131.

Il rejoint le 25 mars 1982 sa première affectation de gendarme à la brigade de Saint-Etienne-de-Tinée (Alpes-Maritimes). Il est plusieurs fois détaché sur la station d’Isola 2000 et commence à montrer des prédispositions pour le domaine judiciaire.

En 1988, à sa demande, il rejoint la brigade de recherches de Mantes-la-Jolie, puis la brigade de recherches de Versailles. Dans ces affectations il gravit tous les grades jusqu’à celui de major. Admis lieutenant le 1er août 2007, il prend le commandement de la brigade de Saint-Germain-en-Laye, puis en 2009, de la brigade territoriale autonome de Noisy-le-Roi (Yvelines).

En 2012, il prend les fonctions de commandant en second de la compagnie de Saint-Germain-en-Laye avant de rejoindre la section d’analyse régionale de Dijon comme chef de la section police judiciaire en 2015.

La carrière du capitaine Darmon a été marquée par une appétence particulière à la police judiciaire ce qui lui a valu…

Lire la suite : L’Essor.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.