Châtellerault – L’école de gendarmerie en centre de migrants ?

L’État a-t-il eu le projet d’installer un centre de migrants à l’ancienne école de gendarmerie ? Le maire UDI, Jean-Pierre Abelin, l’affirmait hier à l’appui de sa réaction sur l’arrivée prochaine à Châtellerault d’une quinzaine de familles syriennes réfugiées (notre édition d’hier). « Début septembre dernier, les autorités préfectorales me testent et me tâtent pour savoir si on peut installer un centre de migrants à l’école de gendarmerie, racontait-il hier après-midi. Ma réponse a été celle que j’avais déjà faite ». En l’occurrence, la ville n’est pas, selon lui, en capacité économique d’accueillir de migrants en grand nombre. Le maire aurait aussi argué du fait qu’il est justement en train d’acheter l’école de gendarmerie. D’après ce qu’assure l’élu, ça en reste là sur ce sujet.
Cette version, le sous-préfet Ludovic Pacaud, contacté hier, la dément pourtant : « A l’époque, nous étions dans une phase exploratoire. J’ai informé le maire qu’on avait pris contact avec les bailleurs sociaux (pour l’accueil de réfugiés). Et quand on a évoqué l’école de gendarmerie, je ne le nie pas, cela a été pour l’exclure immédiatement. Pour moi, c’est un bâtiment de l’État qui est vendu, même si ce n’est pas encore fait officiellement. Je démens formellement qu’il y ait un projet d’accueil de migrants à l’école de gendarmerie. » Qui dit vrai ? Difficile à dire. Mais il semble qu’il y ait de la friture sur la ligne entre la mairie et les services préfectoraux.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.