Vols à répétition : six personnes interpellées à Hénin-Beaumont

Les gendarmes de la brigade de Phalempin ont mis fin aux agissements d’une bande spécialisée dans le vol d’accessoires de voitures dans la Pévèle et le Carembault. Six individus ont été appréhendés, ils seront jugés le 28 avril.

B9710327107Z.1_20161125132733_000+GD48281QV.2-0

Depuis le mois d’octobre 2016, la compagnie de gendarmerie départementale de Lille constatait une recrudescence des vols liés à l’automobile dans le secteur de Phalempin.

Soixante-quatorze faits avaient été recensés dont 43 vols d’accessoires, 13 vols à la roulotte, 6 vols de véhicule et 2 cambriolages.

L’enquête a été confiée au groupe « police judiciaire » de la brigade territoriale de Phalempin. Les investigations réalisées ont permis de resserrer l’étau sur un groupe de cinq individus, âgés de 18 à 35 ans et domiciliés dans le Douaisis et le Lensois.

Bande organisée

Agissant en bande organisée, ces individus opéraient de nuit, par raids et livraient immédiatement les objets volés à un receleur domicilié à Hénin-Beaumont (62).

Ils s’affairent à décharger 12 jantes volées qu’ils remisaient dans un camion frigorifique servant de cache.

Dans la nuit du 12 au 13 mars 2017, un raid est mené dans les communes de Mons-en-Pévèle, Monchaux et Raimbeaucourt.

Le lundi 13 mars 2017 au petit matin, deux des cinq auteurs sont interpellés à Hénin-Beaumont alors qu’ils s’affairent à décharger 12 jantes volées qu’ils remisaient dans un camion frigorifique servant de cache. Concomitamment, les trois autres coauteurs étaient interpellés à leur domicile.

Particulièrement active, cette équipe est également impliquée dans trois vols de véhicules réalisés sous la menace d’une arme en Belgique.

Incarcérés avant leur procès

Un sixième individu, identifié comme ayant participé à un vol avec arme en Belgique, était interpellé le 14 mars 2017 et placé en garde à vue.

Présentés en comparution immédiate, quatre des six individus font l’objet d’un mandat de dépôt et sont incarcérés dans l’attente de leur jugement reporté au 28 avril 2017.
Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.