VIDEO. L’ancienne gendarmerie de Brûlon démolie

La pelleteuse s’est activée pendant deux semaines pour mettre à terre l’ancienne gendarmerie de Brûlon. Maintenant place à la reconstruction de la brigade.

Il aura fallu quelques jours pour mettre à terre l’ancienne gendarmerie. (©Les Nouvelles de Sablé)

L’ancienne gendarmerie de Brûlon n’existe plus. Une pelleteuse s’active depuis deux semaines et démolit aujourd’hui les caves et le sous-sol.

Les gendarmes sont dans leurs nouveaux logements depuis cet été.

Lire aussi : démolition de la gendarmerie de Brûlon : les étapes

La brigade est momentanément installée dans un de ces logements, le temps de la démolition, puis la construction sur le même site du lieu d’accueil du public, des bureaux et des cellules.

Désamientage

« Nous avons commencé par le désamiantage durant une petite semaine, du 25 au 31 octobre », détaille Patrick Dodier, adjoint au maire en charge des travaux.

« Il y avait des tuyaux au sous-sol où de l’amiante avait été détectée et de la colle pour les plaintes dans les habitations ».

La déconstruction s’est poursuivie par l’enlèvement des cloisons en brique dans le bâtiment « à la masse ».

« Tous les murs non porteurs devaient être retirés avant la démolition lourde ».

Une réunion avec les riverains

Mardi 21 octobre, s’est tenu une réunion avec les riverains. « Nous leur avons présenté les voiries qui allaient être fermées le temps de la démolition et les avons avertis qu’il y aurait du bruit et de la poussière ».

Une nouvelle brigade pour septembre 2018

La pelleteuse est entrée en action lundi 13 novembre. Vendredi 17 novembre, le bâtiment était à terre. « Il faut maintenant démolir la cave, les sous-sols et évacuer les gravats ». Le 1er décembre, elle sera entièrement achevée.

Pourra débuter la construction du nouveau bâtiment. Il devrait être opérationnel au début du mois de septembre 2018.

Source : Actu.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.