Vaccins et thromboses : on veut la vérité !

Destinataire(s) : À l’attention du Président de la République Emmanuel Macron

Signez cette pétition

Déja 33 983 signatures

16 017 nécessaires pour atteindre 50 000

Je signe la Pétition

Chère lectrice, cher lecteur,

On nous a dit que les vaccins anticovid étaient sûrs…

On nous a poussé à nous injecter une fois, deux fois, trois fois…

On nous a traités de « complotistes » parce qu’on a osé s’interroger sur les risques de ces « traitements »…

Mais le mythe est en train de s’effondrer.

Les plus grandes revues scientifiques au monde reconnaissent maintenant les dégâts causés par ces produits. (1,2,3)

Pendant ce temps, les autorités font la sourde oreille et préparent déjà de nouvelles campagnes de vaccination de masse pour cet automne…(4)

Ça suffit, on veut la vérité !

C’est pourquoi je demande qu’un groupe de recherche indépendant fasse la lumière de toute urgence sur la « sécurité » réelle des vaccins.

S’il-vous-plaît, signez la pétition pour faire la lumière sur ce scandale.

3 revues scientifiques prestigieuses alertent sur les dangers des vaccins

En pleine pandémie, les « fact-checkers » des grands médias ont pris un malin plaisir à décrédibiliser ceux qui remettaient en question la vaccination.

« Une minorité ! »

« Des coronasceptiques ! »

« De la pseudo-science ! »

Mais aujourd’hui, ils doivent se rendre à l’évidence :

Il y a bien un problème avec les vaccins… et ce n’est pas moi qui le dis.

Entre avril et juin, trois des plus prestigieuses revues scientifiques au monde ont alerté sur les effets négatifs des vaccins sur la santé cardiovasculaire.

  • Dans la revue Scientific Reports, l’une des plus importantes revues en libre accès de la planète, (5) les chercheurs ont découvert que le nombre d’appels d’urgence pour des arrêts cardiaques ou des syndromes coronariens aigus, entre 2019 et 2021, était significativement associé aux injections (1ère et 2ème dose) (6). En revanche, ils n’ont apparemment pas trouvé de lien entre ces complications et l’infection au covid.
  • Une étude publiée en juin dans The Lancet, l’une des revues médicales les mieux classées, (7) admet qu’un « risque accru de myocardite ou de péricardite a été observé après la vaccination par l’ARNm du COVID-19 et était le plus élevé chez les hommes âgés de 18 à 25 ans après une deuxième dose du vaccin ». (8)
  • Dans JAMA, la revue éditée par la très sérieuse association de médecine américaine, des scientifiques ont analysé 265 339 incidents cardiovasculaires survenus entre 2020 et 2021. Ils ont observé une augmentation significative du risque d’hospitalisation pour des thromboses, des problèmes de coagulation et des troubles vasculaires cérébraux après la vaccination à ARN messager. (9)

17’000 médecins et scientifiques demandent la fin de l’état d’urgence

Lors du sommet mondial sur le covid en mai dernier, 17’000 médecins et scientifiques ont appelé à mettre fin à l’état d’urgence sanitaire. (10)

Ils accusent l’industrie pharmaceutique, les gouvernements, les agences de santé et les médias d’avoir causé la mort de plusieurs centaines de milliers de personnes.

Vous le voyez, les doutes ne viennent plus d’une poignée de médecins isolés.

Ils sont désormais partagés par des milliers de médecins des cinq continents et relayés dans les revues les plus respectées dans le monde scientifique.

Même les grands médias retournent leur veste 

Même les grands médias commencent à se réveiller.

Récemment TF1 a reconnu l’existence possible d’un déficit immunologique chez certaines personnes vaccinées.

Cela expliquerait, selon eux, pourquoi certains seraient victimes de formes graves du covid peu de temps après avoir été vaccinés. (11)

Une image contenant texte

Description générée automatiquement

Il y a quelques mois, de tels propos n’auraient pas été possibles dans les grands journaux ou à la télévision.

Mais le vent est en train de tourner.

L’illusion du « vaccin sauveur » ne trompe plus personne… C’est le moment pour porter le coup de grâce.

Signez la pétition maintenant, avant que nos autorités ne remettent une couche !

Agissons tout de suite, car les autorités ne s’arrêteront pas là…

Nos dirigeants reconnaissent les dégâts… mais veulent toujours nous vacciner

Les dirigeants européens reconnaissent d’ailleurs à demi-mot les limites de cette campagne de vaccination.

Le 3 juin, le ministre allemand de la santé admettait ouvertement que la vaccination anticovid avait déréglé notre système immunitaire et rendu plus sensibles aux nouveaux variants du covid et autres affections virales. (12)

Il recommande toujours aux gens de se faire vacciner.

Et c’est pareil en France…

Récemment sur RTL, la ministre de la santé française Brigitte Bourguignon a été très claire : « Il faut continuer à se protéger, se vacciner. » (13)

Il faut donc s’attendre à de nouvelles vaccinations de masse dans les mois à venir.

Voici ce qui vous attend ces prochains mois si nous n’agissons pas

Les dernières décisions politiques ne laissent pas planer le doute :

  • L’Union européenne a commandé 2 milliards de nouvelles doses de vaccins anticovid pour 2022 et 2023 (14) (2 milliards pour 450 millions d’habitants… je vous laisse compter le nombre de rappels par personne)
  • La Haute Autorité de Santé préconise déjà une dose de rappel pour les plus de 65 ans d’ici cet automne (15) (ça commence par une « recommandation », et on se doute de comment ça finit…)
  • L’UE a accepté de prolonger d’un an le pass sanitaire (16) (une énième prolongation de cette mesure censée être « temporaire »)
  • Emmanuel Macron refuse toujours de réintégrer les 15’000 soignants non vaccinés, malgré la pénurie d’infirmiers dans les hôpitaux (17)
  • Les USA s’apprêtent à autoriser le vaccin pour les tout petits… (18) alors que les pédiatres étaient unanimes lors du sommet mondial sur le covid « il n’y a pas de bénéfice à vacciner les enfants » (19)

J’ai besoin de votre aide : signez vite cette pétition !

Demande urgente pour évaluer les risques des vaccins par un groupe de recherche indépendant

Avec cette pétition, nous exigeons :

  1. La création d’une enquête, menée par un groupe de recherche indépendant, pour faire la lumière sur les risques liés à la vaccination anticovid et son rapport bénéfice-risque réel.
  2. Que nos dirigeants soient interrogés, sous serment, sur leur politique de santé publique durant la crise.
  3. Que les futures mesures de santé publiques tiennent compte des connaissances scientifiques sérieuses sur les vaccins anticovid.

Le peuple a le droit de savoir ce qu’on lui injecte… et ce qu’il risque vraiment !

C’est le moment d’agir.

S’il-vous-plaît, signez et partagez autour de vous cette pétition.

Cela ne vous prendra que deux minutes, mais ces deux minutes peuvent faire la différence.

Si nous sommes des milliers à nous unir, nous pouvons faire front – ensemble !

Arrêtons le train avant de foncer droit dans le mur !

Le train du « tout-vaccin », lancé à vive allure, commence à ralentir peu à peu…

Mais ce n’est que passager.

Nous devons profiter de cette accalmie pour enfoncer le clou.

Comme je l’ai montré plus haut, les autorités préparent de nouvelles campagnes de vaccination de masse qui pourraient détruire la vie des milliers de personnes.

Combien faudra-t-il de victimes pour que cette folie s’arrête ?

Nous devons agir pendant qu’il en est encore temps.

Signez et partagez la pétition autour de vous

Je vous remercie de tout cœur pour votre aide.

Auteur : Florent Cavaler

Je signe la Pétition

A ce niveau, on ne peut plus rien pour eux.
Et bien ils boiront la coupe de la connerie jusqu’à la lie. Que ce soit les vieux…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.