Une jeune fille passe 478 appels malveillants en une nuit à la gendarmerie d’Arras

Une adolescente de 15 ans a été identifiée lundi après avoir passé 478 appels malveillants en une nuit au centre opérationnel de la gendarmerie du Pas-de-Calais, et plus de 1.000 en dix jours, a-t-on appris jeudi de sources concordantes.

© MAXPPP

Le centre opérationnel, basé à Arras, a recensé “1.056 appels entre le 14 et le 23 novembre, et 478 appels dans la seule nuit du 22 au 23 novembre”, perturbant le bon fonctionnement du 17, a-t-on indiqué de source judiciaire.

Les appels avaient “lieu principalement la nuit et en fin de journée et personne ne parlait au bout du fil”, a ajouté cette source. Le groupement de gendarmerie a porté plainte, selon cette même source, confirmant une information du site internet de La Voix du Nord.

Le jeune fille n’a pas été entendue par les gendarmes

La jeune fille, qui passait ses appels sous le numéro de téléphone de sa mère, a été identifiée lundi, mais n’a pu être entendue par les gendarmes de la brigade de recherches d’Arras “du fait de son état de prostration” devant les enquêteurs, ont précisé les gendarmes.

Source : FR3 Pas de Calais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *