Une grosse activité pour la gendarmerie

Le major Morand, le capitaine Huet, l'adjudant Gonzalès, l'adjudant Duprey, le maréchal des logis-chef Brunet et le gendarme Pomier./Photo DDM Alain Duprat.
Le major Morand, le capitaine Huet, l’adjudant Gonzalès, l’adjudant Duprey, le maréchal des logis-chef Brunet et le gendarme Pomier./Photo DDM Alain Duprat.
 

Dans les locaux de la mairie, le major Pascal Morand, commandant la communauté de brigades de la gendarmerie de Vic-Fezensac, et le capitaine Thierry Huet, commandant la compagnie de gendarmerie à Condom, avaient convié tous les maires des communes dépendantes de cette communauté à la présentation des résultats obtenus au cours de l’année écoulée. Ils ont remercié toutes les personnes présentes ainsi que le maire de Vic-Fezensac qui a prêté la salle des conférences. Le major Morand a précisé que la gendarmerie avait effectué 398 interventions sur le secteur dont 153 pour les atteintes aux biens, 21 sur les atteintes aux personnes et 39 faits sur l’économie (principalement sur les achats par internet). Le travail des militaires de la brigade ne s’arrête pas à ces seuls faits puisqu’ils ont réalisé 992 procédures, dont 28 liées aux personnes, 38 cambriolages, 41 vols, 30 liées aux voitures, principalement pour la Pentecôte et pour Tempo Latino, en très forte baisse par rapport à 2015 dus à la mise en sécurité de la ville et de la mise en place de caméras, et 66 dossiers concernant les stupéfiants. Côté surveillance de la route qui représente 13 % de l’activité globale de l’unité, 767 infractions ont été relevées par les militaires des brigades de Jégun et de Vic-Fezensac qui ont aussi contrôlé 2.646 personnes. Grâce aux caméras mises en place par la mairie, le gendarme Matthieu Pomier, l’adjudant Laurent Duprey et l’adjudant Christophe Gonzalès ont pu résoudre une grosse affaire de stupéfiants pour laquelle tous ces militaires ont reçu des mains du capitaine Huet une lettre de félicitations. Quant au maréchal des logis-chef Denis Brunet, qui a résolu une grosse enquête de mœurs et d’agressions sexuelles, il a reçu également une lettre de félicitations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.