Une année difficile pour les forces de l’ordre

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2/storage/images/contenus/articles/2016/01/03/une-annee-difficile-pour-les-forces-de-l-ordre-2581450/47463349-1-fre-FR/Une-annee-difficile-pour-les-forces-de-l-ordre_image_article_large.jpg 

Cécile Zaplana, sous préfète de l’arrondissement de Parthenay, et le capitaine Alain Reuillon, commandant adjoint de la compagnie de gendarmerie de Parthenay.

C’est un rituel du 31 décembre. Cécile Zaplana, sous-préfète de Parthenay, a rendu visite aux forces de l’ordre en début de soirée jeudi. Elle s’est d’abord rendue à la compagnie de gendarmerie. Une quinzaine de gendarmes ont été mobilisés dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier sur les routes de Parthenay et son canton. Les brigades de Moncoutant et d’Airvault devaient également assurer des patrouilles. Cécile Zaplana a tenu à remercier le travail des forces de l’ordre. « 2015 a été une année particulière pour les forces de sécurité de tout le pays, mais aussi, par ricochet, pour les unités locales. Il faut pour cela vous remercier mais aussi vous soutenir. Jamais période n’a été aussi délicate pour les forces nationales et locales », a-t-elle estimé.

La sous-préfète a aussi évoqué les récents incendies de véhicules en plein centre de Parthenay. « Ces problématiques inquiètent la population de Parthenay et il faut adapter le dispositif en place pour trouver les auteurs des faits », a-t-elle insisté. Cette enquête mobilise des unités de gendarmeries, associées à la police municipale et au conseil local de prévention de la délinquance.
Après la gendarmerie, Cécile Zaplana devait se rendre au centre hospitalier ainsi qu’au centre de secours de la ville.

Source : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.