Un gang de cambrioleurs démantelé

Faits divers – Grand Sud

Hier matin, à L'Isle-Jourdain./DDM.
Hier matin, à L’Isle-Jourdain./DDM.
 

Vaste opération de la gendarmerie, hier matin, dans le cadre d’une enquête portant sur des dizaines de cambriolages commis en 2015 dans le Comminges et le Grand Sud.

Une centaine de militaires ont été mobilisés et déployés sur l’ensemble de la Haute-Garonne, mais aussi dans les départements du Tarn-et-Garonne, Gers et Indre-et-Loire, près de Tours.

Une opération initiée par les gendarmes de la compagnie de Saint-Gaudens appuyée d’un hélicoptère et d’une brigade cynophile.

Au total, six personnes issues de la communauté du voyage ont été interpellées à Bruguières, au Nord de Toulouse, Montauban et ses alentours, la Ville-Dieu-du-Temple (82) et non loin de Tours (Indre-et-Loire).

Les militaires agissaient sur commission rogatoire d’un juge de Saint-Gaudens en charge du dossier.

En 2015, de nombreux cambriolages ont été commis dans le Sud de la Haute-Garonne, au préjudice de propriétaires d’habitations principales et secondaires.

Au cours de ces raids organisés, les malfaiteurs avaient emporté du matériel hi-fi, des bijoux et des espèces lors de ces nombreux vols avec effraction.

À chaque fois, des butins estimés à plusieurs milliers d’euros. Les gendarmes de la compagnie de Saint-Gaudens ont remonté plusieurs suspects grâce à des indices techniques et scientifiques.

Hier matin, à L’Isle-Jourdain (Gers), une perquisition a eu lieu sur une aire des gens du voyage. Du matériel suspect a été retrouvé mais il restait à déterminer sa provenance.

Les six personnes arrêtées dans le cadre de ce coup de filet ont été placées en garde à vue à la gendarmerie de Saint-Gaudens.

Les auditions se sont poursuivies hier soir.

En 2015, les cambriolages avaient fortement augmenté en Haute-Garonne avec une hausse de 10 % par rapport à l’année précédente.

En milieu rural et semi-urbain, ces infractions avaient augmenté de 4,30 % sur la toute zone couverte par les gendarmes, selon la préfecture.

Pour lutter contre ce phénomène, les autorités s’appuient depuis le début de l’année, sur un plan départemental, alliant prévention et répression.

Source : La Dépêche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.