Trébeurden [PHOTOS] « Soirée cartable » : action des gendarmes

Vendredi soir, une vingtaine de gendarmes et policiers ont contrôlé les jeunes venus fêter les vacances à Trébeurden. D’importantes quantités d’alcool ont été saisies.

Objectif : confisquer aux mineurs les boissons alcoolisées.

« On est là à titre préventif », explique le capitaine Prud’ Homm, de la gendarmerie de Lannion. Vendredi soir, pour veiller à la sécurité, 14 gendarmes, 2 policiers municipaux, 2 maîtres-chiens et quelques élus sont venus contrôler les jeunes qui ont convergé vers Trébeurden pour fêter la fin des cours. « C’est une volonté de la mairie, d’anticiper et d’éviter qu’il y ait un drame comme cela a pu se produire », ajoute le capitaine, en référence au décès d’une jeune fille en 2014 à Guingamp. Les autorités agissent en vertu d’un arrêté municipal de 2004 qui interdit le transport et la consommation d’alcool sur la voie publique

Des jeunes au courant des contrôles

Dans les collèges et lycées, les jeunes étaient déjà au courant des contrôles des forces de l’ordre prévus. Cela n’empêche pas les gendarmes de saisir de nombreuses bouteilles d’alcool. « Comment font-ils pour se procurer de l’alcool ? », se demande le capitaine. Pendant les soirées cartable, la majorité des fêtards sont en effet mineurs. S’ils sont contrôlés avec des boissons alcoolisées, celles-ci sont tout simplement confisquées puis vidées. Mais s’ils sont en état d’ébriété, les jeunes sont remis aux élus qui appellent les parents. « Les bouteilles cassées et autres dégradations qu’il peut y avoir sont aussi des choses que nous essayons d’éviter », souligne Fabrice Beauverger, l’adjoint chef de la gendarmerie.

D’importantes quantités d’alcool saisies

Après une heure de contrôles, les bouteilles commençaient déjà à s’empiler, de la bière au rhum en passant par de la vodka et un spiritueux anisé. « Pas moyen de juste garder une petite bière ? On me l’a offerte pour mon anniversaire », essayera de négocier un jeune. Peine perdue. Des contrôles dans le calme, sans agressivité chez les lycéens. Les gendarmes saisissent néanmoins d’importantes quantités d’alcool. Une trentaine de bouteilles de bières, une bouteille de whisky, deux de rhum… détenues par un même groupe de cinq mineurs ! « On veut réveiller les consciences, le plus grand risque ici, c’est l’eau », affirme Fabrice Beauverger.

Les forces de l’ordre sont restées jusqu’à 23 h et des patrouilles ont continué de tourner une grosse partie de la soirée. Ce genre d’opérations sera renouvelé toutes les soirées pré-vacances.

Timothée Petitjean

Source : Le Trégor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.