Gendarmerie : Crémieu fait face malgré tout

Gendarmerie : Crémieu fait face malgré tout

Claire Thoinet – Le lieutenant Sans changera d’affectation cet été

Les vœux de la brigade de gendarmerie de Crémieu ont eu lieu pour la première fois à Villemoirieu et devraient, chaque année, tourner sur le territoire.

Avec la disparition de Damien Bidault et la baisse d’effectifs, 14 au lieu de 19 pour veiller sur 20 communes et 24500 habitants, la brigade a vécu une année 2016 difficile. « Tendre vers 21 […] serait des plus adapté, pour garantir la pérennité de nos résultats mais aussi le bien de tous », a souhaité le lieutenant Pierre Sans.
Les chiffres 2016 montrent une année pleine : plus de 2200 procédures, un millier d’interventions, 669 délits constatés (878 en 2015), 253 faits élucidés, 36 mesures de gardes à vue. Les atteintes aux biens reculent avec 450 faits contre 573 en 2015 et un taux de résolution de 12 %. Les cambriolages passent de 174 (2015) à 120 (2016). Les atteintes volontaires à l’intégrité physiques des personnes baissent de 50 % (108 à 54).

Pour agir « nous nous sommes adaptés, resserrés, dans la cohésion et l’altruisme », précise le commandant de la BTA de Crémieu. Ils ont aussi compté sur la coopération (département du Rhône, compagnie et parquet de Bourgoin-Jallieu, brigades voisines, services spécialisés de gendarmerie, élus locaux, polices municipales…) et les dispositifs (vidéo-protection, participation citoyenne et signalétique dissuasive de voisins vigilants).

Le terrorisme, avec l’état d’urgence et la menace, exige engagement, ordre public et missions supplémentaires des militaires. En septembre, ils ont sécurisé 3 rassemblements publics (8 000 à 45 000 personnes) en deux week-ends. Les Médiévales ont mobilisé 80 militaires de tout service et 30 agents de sécurité.
Pierre Sans a salué les gendarmes et leur famille, alors que l’« année 2017 [s’annonce] aussi compliquée que 2016 ».

Claire Thoinet

Source : L’Essor

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.