Surpris en train de rayer un véhicule dans la caserne des gendarmes de Grasse

Illustration gendarme - gendarmerie

Il venait de recouvrer la liberté, après avoir été interpellé par la police pour des dégradations commises dans la nuit de vendredi à samedi.

Cet individu n’était manifestement pas rassasié. Il a remis ça dans la foulée dans la… caserne de gendarmerie de Grasse. Cette fois-ci, ce sont donc les gendarmes qui l’ont appréhendé.

Vers 4 heures du matin, l’intrus s’est ainsi amusé à rayer la carrosserie du véhicule personnel d’un militaire, dans la caserne Kellermann, située 4 avenue Sidi-Brahim. Mal lui en a pris : deux gendarmes mobiles l’ont aussitôt interpellé sur place.

Cet individu de 27 ans, issu de la cité des Fleurs-de-Grasse (ex-Blaquière), était sous l’emprise du cannabis. Il a expliqué s’en être pris à ce véhicule en raison de son immatriculation corse, et de son inimitié pour le peuple de l’Ile-de-Beauté…

Une explication comme une autre, reflétant toutefois une personnalité pour le moins instable. Cet homme souffrant de troubles psychiques a quitté les locaux de gendarmerie et le régime de la garde à vue pour l’hôpital de Grasse, où il a été placé en soins psychiatriques.

En fonction de son état mental, le parquet de Grasse décidera de l’opportunité de poursuites judiciaires.

Source : Nice matin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.