Sondage : 73 % des Français affirment que la justice fonctionne mal

elon l’étude de l’Ifop pour le JDD, jamais les Français n’ont été aussi mécontents du fonctionnement de la justice.

Une institution « en état de délabrement avancé »… Les Français interrogés par l’Ifop partagent le même constat que le rapport remis par Jean-Marc Sauvé en conclusion des États généraux de la justice lancés en novembre 2021 par le président de la République. Près de trois quarts (73 %) des personnes interrogées affirment en effet que la justice fonctionne mal. Elles n’étaient que 63 % il y a cinq ans, avant l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron , à porter ce jugement sévère. « En soixante ans, les Français n’ont jamais été aussi mécontents du fonctionnement de la justice en France », souligne l’Ifop dans son analyse.

L’article du Journal du Dimanche ici

Source : Police & Réalités

SONDAGE. 73 % des Français affirment que la justice fonctionne mal

Selon l’étude de l’Ifop pour le JDD, jamais les Français n’ont été aussi mécontents du fonctionnement de la justice.

Une institution « en état de délabrement avancé »… Les Français interrogés par l’Ifop partagent le même constat que le rapport remis par Jean-Marc Sauvé en conclusion des États généraux de la justice lancés en novembre 2021 par le président de la République. Près de trois quarts (73 %) des personnes interrogées affirment en effet que la justice fonctionne mal. Elles n’étaient que 63 % il y a cinq ans, avant l’arrivée au pouvoir d’Emmanuel Macron , à porter ce jugement sévère. « En soixante ans, les Français n’ont jamais été aussi mécontents du fonctionnement de la justice en France », souligne l’Ifop dans son analyse.

Lire aussi – Le garde des Sceaux, Éric Dupond-Moretti au JDD : « La justice est trop complexe pour les Français »

Si les états généraux avaient dénoncé le manque de moyens et les interminables délais de jugement, en matière civile et devant les conseils des prud’hommes, pour les Français, l’une des raisons de ce mécontentement repose sur le supposé manque de sévérité des juges. C’est l’avis aujourd’hui de 65 % des sondés, qui n’étaient que 51 %, en 2011 à accuser les magistrats de laxisme. Si les seniors (73 %), les catholiques (72 %) et les sympathisants de la droite radicale (82 %) sont les plus virulents à la dénoncer, la mansuétude des juges envers les délinquants est, selon l’ifop, « perçue majoritairement dans…

Lire la suite : JDD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.