Riantec Gendarmerie. Le général Favier en visite 22 août 2015

Le général est venu à la rencontre, à Kerdurand, des élus, des gendarmes du DSI...

Le général est venu à la rencontre, à Kerdurand, des élus, des gendarmes du DSI et de la Cob.

Lors de sa prise de fonction, le 1e r août, le général Jean-Luc Favier, nouveau commandant en second de la région de gendarmerie de Bretagne, commandant la zone de Défense et de sécurité Ouest, avait indiqué qu’il entendait aller sur le terrain pour rendre visite aux renforts côtiers, en cette saison d’affluence. C’est chose faite, notamment à Riantec. Il était présent mardi, à Kerdurand, aux côtés du détachement de surveillance et d’intervention (DSI) formé de dix gendarmes issus de l’escadron de gendarmerie mobile de Pontivy qui renforce les effectifs de la communauté de brigades (Cob) Port-Louis-Étel. La brigade présente jusqu’au lundi 31 Lors de cette rencontre à laquelle participaient également le lieutenant-colonel Jean-Michel Baczkowski, commandant en second du groupement de gendarmerie du Morbihan et le chef d’escadron Pierre-Antoine Cassar, nouveau commandant de la compagnie de gendarmerie de Lorient, le général a souligné qu’il ne s’agissait pas d’une inspection, mais simplement de constater les conditions d’emploi et d’interventions des forces de la gendarmerie, et de prendre contact avec les différentes municipalités. Pour Jean-Luc Favier, propos non démenti par le maire, Jean-Michel Bonhomme, présent lors de cette intervention, « Ces renforts sont essentiels. La gendarmerie se doit d’être présente et visible pour éviter les actes délictueux ». Une présence rassurante pour les uns et dissuasive pour les autres. Une visite qui est l’occasion d’un rapide bilan pour le DSI qui poursuit sa mission jusqu’au lundi 31. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas resté oisif. Si aucun fait grave n’a été constaté, les interventions ont été nombreuses malgré tout, notamment pour des bagarres, etc. « Nous avons aussi fait un flagrant délit de vol ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.