Près de Nantes. Il vise l’hélicoptère de la Gendarmerie à l’aide d’un laser

Le suspect est un habitant de Bouaye, âgé de 31 ans. Il a reconnu les faits et sera jugé prochainement pour mise en danger de la vie d’autrui.

L’hélicoptère des gendarmes a été visé par un laser.
L’hélicoptère des gendarmes a été visé par un laser. | ARCHIVES GN
Les faits remontent au jeudi 6 février dernier. Il est aux alentours de 19 h 15. Un hélicoptère de la gendarmerie survole la commune de Bouaye, au sud de Nantes, dans le cadre d’une mission au profit de la police nationale. L’appareil est alors victime d’un éblouissement volontaire au moyen d’un laser en passant au-dessus d’une maison d’habitation.

Le pilote localise la maison

Le pilote de l’hélicoptère a bien localisé la maison d’où provient cette gêne. Il dépose plainte. Après enquête, il s’avère que c’est un ami en visite chez l’occupant de cette maison qui a utilisé cet engin pour éblouir le pilote.

Cet homme, âgé de 31 ans et domicilié à Bouaye, a été entendu par les gendarmes. Il a reconnu les faits et a reçu une convocation pour comparaître devant le tribunal correctionnel de Nantes pour mise en danger de la vie d’autrui.

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.