POLITIQUE Le FN86 déplore la fermeture de la gendarmerie d’Availles

en bref

Alain Verdin, secrétaire départemental du Front National 86, estime à propos de la fermeture de la gendarmerie d’Availles-Limouzine que « c’est un fait observable : la diminution des effectifs de gendarmerie dans les territoires ruraux va de pair avec une augmentation de la violence et de la délinquance. » Le FN 86 s’insurge et déplore « cette mesure alors qu’il conviendrait tout au contraire d’engager une politique active visant à reconstituer les effectifs de gendarmerie pour préserver la sécurité des personnes et des biens. Territoires oubliés, citoyens méprisés… »

Lire la suite : La Nouvelle République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.