Police. Grogne des policiers malouins contre de nouveaux rythmes

Le commissariat de police de Saint-Malo.

Le commissariat de police de Saint-Malo. | Ouest-France.

Le 28 juillet, les policiers malouins protesteront devant leur commissariat contre de nouveaux horaires de travail. Ils doutent du bien-fondé d’une expérimentation imposée.

Les policiers ont choisi de manifester mardi prochain, à midi, à l’appel du syndicat Alliance, parce qu’une délégation de la Direction des Ressources et de la Compétence de la Police Nationale vient ce jour-là à Saint Malo expliquer les raisons d’une l’expérimentation de nouveaux rythmes de travail à l’essai pour 6 mois (à partir du 1er octobre prochain).

Les fonctionnaires se posent de nombreuses questions. « Comment faire pour prévoir ses congés ? Comment organiser sa vie sociale et familiale ? Quelles répercussions sur les conditions de travail ? Y a-t-il assez de policiers pour conduire cette réforme horaire ? Pourquoi cette réforme pendant les congés annuels ?

Actuellement, les services ont des horaires cycliques : 4 jours de travail, 2 jours de repos. Ils passeront à 3 matins et 2 repos, puis 3 après-midi et 2 repos. Ou 4 matins plus 1 repos; et 4 après-midi plus 2 repos.

Cette mise en expérimentation sera soumise au vote en Comité Technique de Proximité réuni par le Préfet début septembre. En cas de refus des représentants du personnel, l’administration pourrait convoquer un CTP extraordinaire 8 jours plus tard et faire passer cette expérimentation en force.

Source : Ouest-France

Note de la rédaction de Profession-Gendarme :  Sans vouloir préjuger du bien fondé ou non des revendications de nos camarades Policiers, force est de constater que les militaires de la Gendarmerie sont loin de pouvoir se défendre  avec la même efficacité.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.