Polémique. Une gendarmerie antisismique à 1,6 million d’euros !

Le maitre François Robin.

Le maitre François Robin. | Photo : Ouest-France

Cadeau empoisonné pour la ville de Beaumont-sur-Sarthe : le maire a dû appliquer de nouvelles normes contre les tremblements de terre.

Bilan : 20 000 € de plus pour construire la nouvelle gendarmerie et sa cellule antisismique ! Surréaliste ? Un peu… « On paye pour protéger les canailles des tremblements de terre ! » François Robin est à la fois un maire heureux et agacé. Il a réussi à maintenir une gendarmerie, avec huit hommes, dans sa commune de 2 145 habitants. Mais en échange, il a fallu construire une nouvelle gendarmerie à 1,6 million d’euros. Son sang n’a fait qu’un tour lorsqu’il a appris qu’il avait l’obligation d’appliquer des normes antisismiques ici, au cœur de la Sarthe… Lire la suite >>>

Source : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.