MOREUIL (80) Ils retrouvent leur voiture dépouillée… près de la gendarmerie


Mercredi 6 mai, le couple a découvert son véhicule dépouillé de ses roues, la vitre fracassée.

Mercredi 6 mai, le couple a découvert son véhicule dépouillé de ses roues, la vitre fracassée.

Comme tous les matins, mercredi 6 mai, Alexandre a rejoint sa voiture pour se rendre au travail. Il l’a découverte surélevée grâce à des parpaings, les roues et les jantes manquantes. L’une des fenêtres était brisée, le GPS avait disparu. La 307 était garée devant son domicile, dans la rue du Cardinal-Mercier à Moreuil, au sud-est d’Amiens. À quelques pas de la gendarmerie.

«  À minuit, la voiture était encore en bon état et à quatre heures du matin, mon voisin l’a découverte ainsi  », raconte Stéphanie, sa compagne. Elle est plutôt choquée que la voiture ait pu être dépouillée ainsi en pleine ville, sur une route très fréquentée. «  C’est effrayant, tout le monde fait ce qu’il veut, commente la jeune femme. C’est comme si les gens n’avaient plus peur de rien, ni des gendarmes, ni d’être attrapés. »

« Ça peut arriver à n’importe qui »

Le couple a déposé plainte auprès de la gendarmerie, sans trop d’espoir de voir le ou les voleurs alpagués. Ils ne comptent que sur eux-mêmes et la mobilisation des habitants : «  Nous avons publié des annonces sur internet, des photos, des jantes notamment, en demandant aux gens d’être attentifs. Nous allons aussi surveiller les petites annonces, elles peuvent s’y retrouver. » Et s’ils découvrent leurs biens, ils comptent donner rendez-vous au vendeur et récupérer ce qui leur appartient. «  On se débrouillera, lâche Stéphanie. Avant de prévenir : Faites attention à votre voiture, si ça nous est arrivé (ici), ça peut arriver à n’importe qui. »

Source : Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.