Gendarmerie. F. Prime commande la brigade

François Prime, installé avec son épouse, est l'heureux papa de quatre enfants,...

François Prime, installé avec son épouse, est l’heureux papa de quatre enfants, dont l’une des filles, Léna, vient tout juste de remporter, à la grande fierté de la famille, un premier prix de danse au concours régional qualificatif pour le concours national.

En 2011, un nouveau gendarme était venu rejoindre les rangs de la gendarmerie de Belle-Ile, composée de sept gendarmes. François Prime, d’abord adjoint au commandant de brigade, suite à sa mutation de la gendarmerie de Quiberon où il travaillait depuis 2003, occupe depuis un an le poste de commandant de brigade, en remplacement de l’adjudant Lambert. Dès 1995, François Prime entre dans la gendarmerie où il effectue son service militaire en tant que gendarme auxiliaire, à Brest. Un travail de proximité Puis en 1997, il intègre à l’école des sous-officiers de Châtellerault avant d’être nommé à l’escadron de gendarmerie mobile d’Aunay-sur-Odon (14) pour cinq ans. Avec son arrivée à Quiberon en 2003, il accède à la gendarmerie départementale, ainsi qu’au grade de maréchal des logis chef en 2008. L’obtention du grade d’adjudant, puis celui de chef de la brigade de la gendarmerie insulaire viennent compléter son parcours. Belle-Ile n’était pas un lieu inconnu de François Prime, où le militaire avait déjà effectué quelques missions. « Les missions de la gendarmerie sont la sécurité routière, la prévention et l’information, tant auprès des citoyens que des enfants. Ici, le travail est d’abord celui de la proximité. Nous invitons la population à nous contacter quand elle constate des comportements inhabituels et des démarchages abusifs », poursuit le gendarme. « Ces informations peuvent orienter nos enquêtes : il ne faut hésiter », conclut François Prime.

Source : Le Télégramme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.