MONTREUILLOIS Alarmée par le bilan du contrôle routier, la gendarmerie va accentuer sa présence sur les routes

Une vaste opération de contrôles routiers supervisée par le sous-préfet a été menée vendredi après-midi dans l’arrondissement.

Vendredi, 28 gendarmes étaient mobilisés, ici au rond-point d’Attin, pour un contrôle routier supervisé par le sous-préfet.

Vendredi, 28 gendarmes étaient mobilisés, ici au rond-point d’Attin, pour un contrôle routier supervisé par le sous-préfet.

Vingt-huit militaires de la compagnie de gendarmerie d’Écuires, placés sous le commandement du capitaine Hoste, ont pris la main dans le sac des automobilistes récalcitrants au code de la route.

140 km/h au lieu de 90

L’infraction la plus grave à avoir été constatée est un grand excès de vitesse : plus de 140 km/h au lieu de 90. C’était sur la D126 au niveau de Clenleu. L’automobiliste s’est immédiatement vu confisquer son véhicule. Sur cette même route, un poids lourd a été contrôlé à plus de 110 km/h au lieu des 85 auxquels il est limité.

Deux personnes conduisaient sous l’emprise de l’alcool. L’une d’elles devra s’en expliquer devant le tribunal. Parmi les autres manquements relevés, des défauts de permis, de ceinture de sécurité, de carte grise, de contrôle technique, des pneus lisses…

« les gens sont négligents et irresponsables »

«  Le bilan est assez éloquent, note le capitaine Hoste. Il montre que les gens sont négligents et irresponsables. Malgré la médiatisation des accidents de la route, certains messages ne passent pas encore. Nous allons donc accroître notre présence pour lutter contre l’insécurité routière et verbaliser le plus sévèrement possible. Nous en sommes arrivés à un stade où nous sommes obligés de marquer notre présence sur le terrain.  »

Source : La Voix du Nord

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.