Melun Où en est le musée de la gendarmerie ?

Les travaux du bâtiment qui va l’héberger ne sont pas encore terminés mais le musée a déjà son ouverture sur le monde.

Le musée devrait ouvrir en septembre ou octobre 2015

Le musée devrait ouvrir en septembre ou octobre 2015

Hébergé par l’École des Officiers de la Gendarmerie Nationale, le bâtiment qui va abriter les collections de la gendarmerie nationale est actuellement dans sa pleine phase de travaux. Tout ce qui était à l’intérieur a été démoli et une ossature métallique vient d’être montée afin de supporter les nouveaux étages. Sobre, clair, élégant, riche en souvenirs et en Histoire, le bâtiment, une fois terminé, desservira 1200 m² d’exposition permanente et 200 m² d’exposition temporaire. Son parcours sera articulé de façon chronologique, autour d’une immense vitrine suspendue transperçant le bâtiment sur 18 mètres de long et 8,50 mètres de haut. Le visiteur y découvrira l’histoire de la gendarmerie, de la maréchaussée à nos jours, parallèlement à l’histoire de France.

À vos greniers !

Dès la fin du mois, un autre chantier mené par la Ville de Melun devrait débuter. Il concerne l’aménagement des abords du bâtiment et de son parvis. Soutenu par la Communauté d’agglomération de Melun-Val de Seine (CAMVS), le musée

national

de la gendarmerie nationale financera néanmoins son fonctionnement (entretien, personnel, matériel, collections, expositions, etc.). Il devrait présenter pour la première fois son patrimoine au public en 2015. La première exposition temporaire est en préparation.

Elle a reçu le « label centenaire » et aura pour thème « La grande guerre des gendarmes ». La directrice du musée, le capitaine Elinor Boularand, et son équipe sont actuellement sur la brèche. Le musée sera interactif et un appel est lancé à tous ceux qui voudraient bien donner ou prêter des objets restant dans leur famille et qui témoignent de l’histoire de la gendarmerie pendant la Première Guerre Mondiale (photos, lettres, carnets, journaux, uniformes, équipements, etc.).

Comité scientifique

Depuis le 12 juin, un comité scientifique a été créé et regroupe 15 personnes, professeurs d’université, conservateurs du patrimoine tels que Jean Noël Luc, professeur à la Sorbonne ou encore Vincent Giraudier, directeur de l’Historial Charles de Gaulle au musée de l’armée. Le musée aura un stand le 23 septembre à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris. Il va également participer à la foire internationale de Metz. En octobre, dans le cadre des « coulisses du BTP », son chantier sera ouvert à des élèves de 3eme qui pourront découvrir les différents corps de métiers qui ont participé à sa construction. Son inauguration est prévue en septembre ou octobre 2015.

Pour se renseigner sur les manifestations à venir : www.gendarmerie.interieur.gouv.fr/musee

Source : La République

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.