Mazères Profanation du cimetière : trois jeunes agés de 15 à 17 ans auraient reconnu les faits

La gendarmerie annonce que trois jeunes hommes âgées de 15 à 17 ans ont reconnu être les auteurs de la profanation à caractère sataniste du cimetière de Mazères.

Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, le cimetière de Mazères avait fait l'objet d'une profanation à caractère sataniste. (Photo : www.ville-mazeres.fr)
Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, le cimetière de Mazères avait fait l’objet d’une profanation à caractère sataniste. (Photo : www.ville-mazeres.fr)

Cinq tombes et la croix centrale du cimetière taguées avec des inscriptions satanistes (croix de David, 666…), des inscriptions faisant référence à Hitler et Staline sur des conteneurs, des graffitis retrouvés sur un certain nombre de panneaux ou bâtiments publics… C’est la sombre découverte qu’avaient fait les habitants de Mazères dimanche 1er novembre, jour de la Toussaint.

Ces faits commis durant le nuit précédente avaient motivé une plainte déposée par la mairie de Mazères auprès de la brigade de gendarmerie de Saverdun. Les enquêteurs ariégeois avaient alors mené de nombreuses investigations pour tenter de faire la lumière autour de ces faits. Une enquête qui a finalement avancé très rapidement…

“Ils reconnaissent les faits”, annonce la gendarmerie

En effet, ce mardi 10 novembre, le groupement de gendarmerie de l’Ariège a annoncé avoir interpellé les trois auteurs présumés de ces faits. “Avec l’aide du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie et des enquêteurs de la brigade de recherches de Pamiers, un premier mis en cause a été interpellé et placé en garde à vue. Agé d’une quinzaine d’année, il reconnaît les faits et communique aux enquêteurs le nom de ses deux coauteurs. Au final, ce sont trois mineurs âgés de 15 à 17 ans qui sont entendus sous le régime de la garde à vue. Ils reconnaissent les faits”, indique la gendarmerie ariégeoise.

Les trois jeunes individus seront prochainement convoqués devant le juge des enfants. Sur son site internet, la mairie de Mazères a souligné “l’excellent travail de la gendarmerie”.

Source : Voix du Midi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.