Manifestation écotaxe. Les bonnets rouges devant la gendarmerie d’Auray

Les opposants à l'écotaxe devant la gendarmerie.

Les opposants à l’écotaxe devant la gendarmerie. | Photo Ouest-France

Après une journée de bras de fer samedi, les opposants à l’écotaxe manifestaient pour la libération d’un des leurs, interpellé par la police.

Ils sont arrivés par dizaines en début d’après-midi. Les Bonnets rouges étaient une centaine devant la gendarmerie dimanche à demander la fin de la garde à vue d’un des leurs. Celui-ci a été interpellé samedi pendant les émeutes qui se sont déroulées sous le portique écotaxe de Brec’h, près d’Auray.

Après avoir discuté avec les gendarmes, les Bonnets rouges ont appris que la garde à vue de leur camarade était prolongée jusqu’à lundi 14h.  Ils ont annoncé leur intention de porter plainte pour violence.

Samedi vers 18 h 30, les manifestant avaient eu l’assurance qu’il serait relâché. Ils avaient alors arrêté leur mouvement au portique.

Source et 2 vidéos : Ouest-France

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.