Magny-les-Hameaux Braquage du tabac de Magny : les jeunes manifestent

La gendarmerie mène toujours l'enquête suite au braquage du bar de Magny-les-Hameaux. (Illustration)
La gendarmerie mène toujours l’enquête suite au braquage du bar de Magny-les-Hameaux. (Illustration)

Une soixante de personnes a manifesté ce mercredi 30 septembre, devant la mairie de Magny-les-Hameaux puis la brigade de gendarmerie. Le groupe, originaire du quartier du Buisson, réclamait la remise en liberté d’un ami.
L’homme en question a été arrêté la semaine dernière par la gendarmerie, soupçonné d’avoir attaqué le bar tabac du même quartier, dans la journée du jeudi 17 septembre.
C’est aux alentours de midi qu’un homme avait surgi dans l’établissement situé place du 19-Mars 1962. Un pistolet à la main, il avait exigé que le gérant lui remette la caisse. Il avait ensuite pris la fuite.
Dans la foulée, la gendarmerie avait envoyé une trentaine d’hommes sur le terrain, appuyés par un chien spécialisé dans la recherche. L’opération n’avait pas donné de résultat.

«Ceux qui veulent témoigner seront entendus»

Selon nos informations, les militaires auraient recueilli de nombreux témoignages précisant l’identité du braqueur présumé. C’est ainsi qu’il a été interpellé.
À l’issue de sa garde à vue, l’homme a été présenté à un juge d’instruction puis un juge des libertés et de la détention. C’est ce dernier qui a décidé de l’incarcérer en attendant que l’enquête établisse sa culpabilité ou son innocence.
Les manifestants de ce 30 septembre estiment donc que la justice ne s’intéresse pas à la bonne personne. «Ceux qui veulent témoigner seront entendus sans problème, indique une source proche du dossier. Il faut bien que chacun se dise, dans le calme, que la justice n’a encore rien décidé.»

Source : Les Nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.