Magny-en-Vexin : le projet de nouvelle gendarmerie enfin lancé

Magny-en-Vexin, rue de Crosne, ce mercredi. La gendarmerie est actuellement abritée dans une maison ancienne, proche de la mairie. (LP/Ma.P.)

La nouvelle gendarmerie de Magny-en-Vexin est enfin sur les rails ! Actuellement installés rue de Crosne, près de la mairie, les fonctionnaires rêvent de déménagement depuis de très longues années. Le bâtiment ancien qu’ils occupent n’est en effet pas très adapté à leur mission.

« Le site a été en partie réhabilité il y a quelque temps. Et il y a eu une petite extension dans la cour », se souvient le maire Jean-Pierre Muller (DVG). « Mais les locaux restent très vétustes et ne conviennent pas du tout à une gendarmerie. » L’accès des véhicules se fait ainsi par la rue Philippe-Chevalier. « C’est très étroit, cela ne permet pas une sortie rapide », regrette le maire. Et faute de place, les gendarmes ont des logements « éparpillés » à différents endroits de la commune.

Le projet prévoit d’installer les militaires près de la caserne des pompiers, route de Mantes. La ville a déjà cédé un terrain constructible pour un euro symbolique à la communauté de communes Vexin Val de Seine. C’est elle qui porte en effet le dossier. Les statuts de l’intercommunalité ont été récemment modifiés pour qu’elle puisse le faire.

« Nous sommes sur le point de lancer les études d’architecte », annonce Jean-François Renard, le président de l’intercommunalité, également maire de Villers-en-Arthies. Le budget nécessaire à la construction de cette nouvelle gendarmerie est estimé à 7,5 M€. La Gendarmerie nationale, elle, paierait un loyer pour occuper le site qui restera la propriété de Vexin Val de Seine. Ce serait le dossier le plus onéreux jamais dirigé par cette jeune intercommunalité, créée en 2013.

Source : Le Parisien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.