Longroy Des plongeurs de la gendarmerie sondent l’étang

Vendredi dernier, des plongeurs de la brigade fluviale de Rouen ont sondé une partie de l’étang de la base nautique de Longroy – Gamaches.

Recherche de personnes disparues, enquêtes et identifications en milieu subaquatique, sauvetages… Les missions des plongeurs de la gendarmerie sont nombreuses. Vendredi dernier, trois plongeurs de la brigade fluviale de Rouen ont sondé l’étang de la base nautique de Longroy-Gamaches. Objectif de cette plongée : “avant tout reconnaître le site” explique le gendarme Gasnier, moniteur et responsable des plongeurs.

“En dehors de nos missions, nous faisons régulièrement des plongées sur les plans d’eau de Seine-Maritime et de l’Eure pour en connaître la topographie”.

Environnement du plan d’eau, courant ou non, profondeur, visibilité, propreté sont autant d’éléments relevés par les plongeurs lors de ces reconnaissances.

Une heure de plongée

Dans une eau à 10 degrés, deux plongeurs, l’adjudant-chef Da Silva et l’adjudant-chef Morizet, ont  durant une heure, sondé une partie de l’étang de la base nautique côté Longroy. Une reconnaissance certes, mais qui avait aussi pour objectif de découvrir d’éventuels objets qui auraient pu être envoyés volontairement par le fond. Le gendarme Gasnier a précisé :

“Nous sommes ici aussi à la demande du Commandant de la brigade du Tréport”

Nous avons des vols de voitures ou de motos qui ne sont pas élucidés” nous confirmait en fin de semaine dernière le Capitaine Canu, le déplacement des plongeurs de Rouen était donc l’occasion de retrouver éventuellement des véhicules et pourquoi pas de faire avancer des enquêtes.
La plongée n’aura finalement pas été aussi fructueuse que le capitaine Canu l’avait espéré. Les plongeurs sont en effet remontés avec une simple roue de poussette… pas de quoi élucider une affaire.

Source : L’Informateur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.