L’instrumentalisation et l’hypocrisie médiatico-politique dans le traitement des violences commises à l’encontre des policiers est En Marche !

policier-blessc3a9-nice-les-moulins-racaille-violence-police-nationale-policier-agressc3a9

Les images de nos collègues caillassés dans leur fourgon à Lyon le 16 février dernier lors d’une manifestation de Gilets jaunes ont été diffusées en boucle durant plusieurs jours par l’ensemble de la classe médiatique.

Il y a dix jours, nos politiciens n’avaient plus de mot pour dire tout leur amour aux forces de l’ordre agressées et leur détestation des Gilets jaunes..

En l’espace de moins d’une semaine, deux patrouilles de police viennent d’être sauvagement attaquées aux Moulins à Nice et à la Grande-Borne à Grigny.

Ces deux cités sont des zones de non droit tombées depuis bien longtemps aux mains des dealers et des islamistes radicaux qui y terrorisent les populations locales.

A Nice, l’un de nos collègues a été touché à la tête vendredi et transporté en urgence à l’hôpital Pasteur.

Lundi soir à Grigny, là même où nos collègues avaient été attaqués et brûlés au cocktail Molotov en 2016, un nouveau guet-apens a été tendu par les émeutiers aux policiers.

Une patrouille de police a essuyé une pluie de projectiles et au moins un cocktail Molotov a été jeté en direction du véhicule occupé par nos collègues sans toutefois parvenir à l’atteindre. Plusieurs fonctionnaires ont été blessés.

A Grigny, il s’agit clairement d’une nouvelle tentative d’homicides contre nos collègues mais là, étonnement, ni les médias ni les politiciens n’en parlent..

Pas de photo, pas d’image, pas d’interview des collègues, pas d’indignation.. Rien.. Silence sur les ondes..

Nous prendrait-on pour des cons ?

grigny policiers violence attaque guet-apens cité racaille.jpg

Source : France Police

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.