Les gendarmes ont fêté leur patronne

La chorale de la gendarmerie.

La chorale de la gendarmerie. (Photo J. P)

Vendredi dernier, les gendarmes de l’arrondissement de Mirande avaient choisi Marciac pour fêter sainte Geneviève, désignée officiellement patronne de la gendarmerie par le pape Jean XXIII. Née à Nanterre en 422, venue habiter Paris à la mort de ses parents, elle a convaincu les Parisiens de ne pas quitter la ville lors de l’envahissement de la Gaule en 451 par Attila et les Huns. Plus tard quand les Francs envahissent Paris, Geneviève sauve la ville de la famine en organisant une expédition ingénieuse au moyen de bateaux qui, par la Seine, vont acheminer le ravitaillement jusqu’en Champagne.

Vendredi, la fête en son honneur a débuté avec la messe concélébrée par les abbés Charles de Lary, curé de la Rivière-Basse, et André Ader, résidant à Marciac. Assistaient à la cérémonie le maire de Mirande, Pierre Baudran, le lieutenant-colonel Poussereau, commandant du groupement de gendarmerie du Gers, le capitaine Karine Lafontaine, commandant de brigades de l’arrondissement de Mirande, son adjoint le capitaine Patrick Pajot et les gendarmes de l’arrondissement.

La chorale de la gendarmerie

Une chorale de la gendarmerie dirigée par l’adjudant -chef Dubarry, à la fois chef de chœur et soliste, son fils Louis à la trompette ont donné à la cérémonie une belle solennité. Après la messe, une réception était organisée aux granges de la mairie en la présence du maire Jean-Louis Guilhaumon, des conseillers généraux Francis Daguzan, Francis Dupouey et Robert Pérussan. Le capitaine Lafontaine a retracé le rôle de la gendarmerie et son engagement sans faille au service de la population.

Source : Sud-Ouest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.