Les Cadets de la gendarmerie sont au travail à Amiens

La première promotion de la Somme a commencé une formation citoyenne ce samedi au lycée Saint-Martin.

B9717097539Z.1_20180930181345_000+G4LC4P433.1-0La vingtaine de cadets de la gendarmerie de la Somme s’est réunie au lycée Saint-Martin d’Amiens, porteur du projet aux côtés du lycée Delambre-Montaigne.

Une vingtaine de jeunes lycéens venus de tout le département ont fait leur rentrée au sein de la première classe des Cadets de la gendarmerie nationale de la Somme ce samedi 29 septembre. «  Ce dispositif va permettre aux jeunes de découvrir la gendarmerie et de se former afin de présenter, s’ils le souhaitent, le concours d’entrée de la gendarmerie  », explique Jean-Yves Cannesson, président de l’association des Cadets de la gendarmerie de la Somme.

La Somme est ainsi le premier département de la Région Hauts-de-France à mettre en place cette formation réservée aux 16-21 ans, qui prendra place au sein du lycée Saint-Martin dans un premier temps, puis de manière conjointe avec le lycée Delambre-Montaigne à la rentrée 2019.

Citoyenneté, soutien scolaire et séjours en internat

«  Cette formation se terminera en avril, précise Jean-Yves Cannesson. En plus de promouvoir les valeurs de la citoyenneté et de leur apporter un soutien scolaire, plusieurs séjours en internat sont prévus, premier en novembre à l’occasion des célébrations du centenaire de l’armistice.  »

Un brevet sera délivré aux plus méritants à l’issue de la formation. Pour Maxime, 16 ans, élève de terminale ES, «  c’est en voyant sur internet une vidéo des Cadets de la gendarmerie de l’Essonne que j’ai eu envie de m’inscrire  ». Il a d’ailleurs pour projet de devenir sous-officier. «  Petit, je voulais être militaire, et ça fait cinq ans maintenant que je pense à passer le concours de gendarmerie.  » Une volonté décuplée en 2015, le jour de son anniversaire, un certain 13 novembre : «  Les attentats du Bataclan m’ont profondément marqué. C’est ce jour-là que mon engagement s’est renforcé  », explique le jeune homme.

«  C’est un beau projet qui aboutit dans le département  » insiste le général Fortin, commandant du groupe de gendarmerie de la Somme, dans son discours aux Cadets. «  Je suis sûr que vous donnerez le meilleur de vous-mêmes, bien que ce soit un engagement exigeant qui va vous demander une constance durant toute l’année scolaire. Et dans quelques années, vous vous souviendrez, j’en suis convaincu, avec émotion de votre année de Cadets de la gendarmerie  », conclut le général.

Source : Courrier Picard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.