L’efficacité du confinement strict à la Française semble de plus en plus discutable..

confinement-fracture-police-population-verbalisations-police-gendarmerie-covid19

Alors que les conditions de déplacements des Français restent très restrictives, les visites en EHPAD sont à nouveau autorisées depuis lundi, une décision politique incompréhensible pour beaucoup de nos compatriotes, toujours contraints au confinement strict.

Alors que la Suède a décidé de ne pas confiner sa population, le taux de mortalité lié au Covid19 reste inférieur à celui enregistré dans notre pays malgré les privations de libertés imposées aux Français depuis des semaines.

Pire, le confinement limite l’exposition de la population française au Coronavirus. Selon l’Institut Pasteur, au 11 mai prochain, seuls 5,7% des Français auront été exposés au Covid19.

Ce très faible taux d’exposition au virus de la population française enterre de facto la possibilité d’une immunité collective. En effet, au sein d’une population donnée, environ sept personnes sur dix doivent être exposées au virus pour espérer une immunité collective.

Alors que la crise sanitaire du Coronavirus a débuté en 2019, nous n’avons toujours pas de masques, pas de gans et pas de tests de dépistage en quantités suffisantes alors que nos voisins allemands dépistent massivement depuis des semaines. Bilan ? Las Allemands meurent beaucoup moins du Covid19 que les Français..

Les conséquences sociales et sociétales du confinement stricts à la Française vont durement impacter la qualité de vie des Français. Nos amis suédois ou allemands ont manifestement mil fois mieux géré cette crise sanitaire que nous à en croire les chiffres.

Après cette crise sanitaire, des réponses devront nécessairement être apportées. Pourquoi ne pas avoir uniquement confiné les personnes à risques ? Pourquoi le gouvernement a-t-il été incapable de fournir rapidement et de manière massive, des masques et des tests de dépistage ?

Les consignes de tolérance zéro contre les Français n’ayant pas correctement rempli leur attestation de déplacement alors que le confinement en banlieue n’est pas correctement respecté, entraînent de facto une nouvelle fracture entre les Forces de l’ordre et la population.

Les médias se plaisent à montrer les Français applaudissant les personnels soignants à 20h depuis leurs fenêtres. Mais les Forces de l’ordre, elles, pourtant en premières lignes dans cette crise sanitaire, ne sont pas dans la boucles des remerciements..

L’impopularité des missions qui nous sont ordonnées par le gouvernement est évidemment responsable de ce manque de gratitude de la population envers nos services.. Regrettable.

Source : France Police

What do you want to do ?

New mail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.