Le tour de Normandie 2015 menacé par les nouveaux tarifs de la gendarmerie.

Trop cher le tour de Normandie 2015? Les organisateurs de l’événement sportif évoquent un surcoût de plus de 40 000 euros sur leur budget sécurité. En cause: l’alignement des tarifs de la gendarmerie sur ceux de la police. Depuis 2010, le tarif horaire des forces de l’ordre a été multiplié par dix.

Avranches, contre-la-montre du Tour de France en juillet 2013 © LQ

© LQ Avranches, contre-la-montre du Tour de France en juillet 2013

Deux euros et trente trois centimes en 2010, vingt euros en 2014. Les tarifs de la gendarmerie ont littéralement explosé en quatre ans. Cela pose un sérieux problème de trésorerie aux organisateurs du Tour de Normandie 2015.

L’état augmente ses tarifs gendarmerie

Depuis 1997, l’état facture une somme forfaitaire pour la mobilisation de ses forces de sécurité lors d’événements sportifs. Depuis 2010, les tarifs de la gendarmerie ont été alignés sur ceux de la police. Or il faut au moins une vingtaine de gendarmes et policiers sur chaque épreuve du Tour de Normandie et notamment des motards pour accompagner le peloton, le tout, pendant une semaine. Résultat de l’opération pour l’événement cycliste : un surcoût de plus de 40 000 euros sur le budget prévisionnel de 330 000 euros. Claude Carlin, coordinateur général du Tour de Normandie demande à l’Etat un geste, un allégement de la facture un peu trop salée à son goût. “on est au pied du mur et si le 31 décembre prochain on a pas une bonne nouvelle concernant notre requête, eh bien…le Tour de Normandie, la trente-cinquième édition ne prendra pas la route. C’est fini “En France, La “Classic de l’Indre” a déjà été annulée pour ces raisons.

© LQ

Les élus normands se mobilisent

Le tour passe dans les cinq départements normands, seize députés socialistes des deux régions se sont mobilisés sur cette question. Le 12 novembre dernier, ils ont écrit à Bernard Cazeneuve et à Patrick Kanner pour les alerter à ce sujet. Dans leur lettre, les élus demandent au ministre de l’intérieur et au ministre des sports d’ “alléger les cahiers des charges des épreuves cyclistes ». Ils font une proposition:  « Il nous semble notamment qu’en matière de sécurisation du parcours, le concours des bénévoles signaleurs pourrait être accru, ce qui permettrait de réduire d’autant les effectifs de police et de gendarmerie ».

Le ministre de l’intérieur promet un accord

Interrogé ce vendredi lors de sa visite à Cherbourg, Bernard Cazeneuve s’est voulu rassurant “j’ai reçu le président de la Fédération Française de Cyclisme. Il y a une discussion pour trouver un accord. Il y aura un accord parce que nous souhaitons bien entendu que ces manifestations continuent à être organisées”
En cas d’issue favorable, le Tour de Normandie partira de Saint Lô le 23 mars prochain et arrivera à Caen le 29.

Regardez ce reportage de Gwenaëlle Louis et Patrick Mertz

La sécurité coûte cher au tour de Normandie

Intervenants :
Claude Carlin, coordinateur général du Tour de Normandie
Philippe Duron, Député du Calvados
Bernard Cazeneuve, Ministre de l’Intérieur

Source : FR3 Basse-Normandie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *