Le général Soubelet paie sa franchise sur la délinquance

Selon des informations du site L’Opinion, le général Soubelet, directeur des opérations et de l’emploi de la Gendarmerie nationale, ne terminera pas sa deuxième année à ce poste, l’un des plus importants dans la hiérarchie. Il va être nommé à la tête de la Gendarmerie de l’outre-mer, un poste prestigieux sans doute mais moins opérationnel. Si le général Soubelet peut être nommé à la tête de la gendarmerie d’outre-mer, c’est parce qu’un autre officier a refusé ce poste : le général Orosco (à la tête du GIGN) qui préfère partir dans le privé. A la Direction des opérations, le général Soubelet sera remplacé par le général Michel Pattin.

Selon L’Opinion, le général paie sans aucun doute sa franchise sur la délinquance en France, devant une commission parlementaire en décembre dernier. Il avait notamment critiqué la lourdeur des procédures judiciaires dont les délinquants savent profiter. Il avait dit aussi l’inquiétude des gendarmes de voir les victimes moins bien traitées que les coupables. Valls l’avait remis indirectement en cause, début janvier, en redisant sa confiance à la Garde des sceaux.

Source : Media Presse Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.