Le chef de la brigade de gendarmerie de Coursan retrouve sa Catalogne

Le major José Gonzalez en place depuis 2011 est muté à Bompas

Dernièrement c’est tenue dans la salle polyvalente de la route des plages une bien sympathique cérémonie à l’occasion du pot de départ du major José Gonzalez qui commandait la brigade gendarmerie de Coursan au sein de la COB (Communauté de Brigades) que dirige le capitaine Rachid Boumlil .Beaucoup de monde était présent avec bien sur de nombreux gendarmes représentés par leur chef le commandant Sébastien Couedello qui depuis a lui aussi été muté , sa famille et de nombreux amis qu’il a eu le temps de se faire lors de son passage dans notre ville. Les maires du canton étaient là aussi nombreux preuve de la reconnaissance qu’il portaient au major. C’est donc le maire de Coursan Edouard Rocher qui a débuté les discours traditionnel en soulignant la parfaite intégration rapide qu’a effectué le major Gonzalez dans notre ville et surtout le grand professionnalisme qu’il a su montrer dans son travail . Il a enfin mis en avant ses qualités de dialogue , sa coopération étroite avec la police municipale et sa totale disponibilité avec la mairie et tous les Coursansais lors des nombreuses missions qui lui ont étés confiés . En suivant c’est le capitaine Rachid Boumlil qui c’est efforcé de rappeler son beau parcours professionnel de ce Catalan d’origine qui après servi dans l’Aude au début de sa carrière a voyagé en Nouvelle Caldédonie mais aussi en Haiti en détachement auprès de l’ONU est revnu en France avec trois postes en région Champagne Ardennes c’est donc vus confier le commandement de la brigade de Coursan en 2011. Le capitaine a rappelé les excellents rapports autant professionnels que d’ »amitié qu’il entretenait avec le major et a même terminé son allocution en Catalan ce qui est allé droit au cœur du major. C’est le commandant Sébastien Couedello qui a clos les discours et qui a dressé chiffré un bilan très positif de l’action de José Gonzalez, soulignant les très bons progrès de la brigade Coursanaise et le bon rapport qu’il entretenait avec ses hommes et la ville de Coursan. Enfin avant le copieux pot, José Gonzalez a regretté son départ de Coursan où il avait été très bien accueilli et où il avait lié pas mal de liens d’amitié . Mais il faut croire , et c’est certain, que la vue du Canigou pour un Catalan est bien meilleure que celle de la Clape. C’est l’adjudant chef Pascal Fermaud , son second qui va le remplace à la tête de la brigade à la fin de l’été

Source : L’Indépendant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.