LCI accuse la télévision russe de diffuser de fausses images d’une manifestation qui a pourtant bien eu lieu !

Article à partager au maximum !!!

Quand la propagande française invente la propagande russe… c’est l’incroyable canular des « journalistes » de LCI du lundi 5 septembre.

Samedi 3 septembre, une grande manifestation organisée par les Patriotes pour la liberté et contre les restrictions a déferlé dans les rues de Paris, entre la place de la Bourse et le Palais-Royal, deux sites bien visibles autant des Parisiens que des touristes. Si la presse dominante française semble continuer à snober les dizaines de milliers de manifestants qui se sont une nouvelle fois réunis au son du « Macron dégage » et « Ta guerre, on n’en veut pas » , ce n’est pas le cas de la presse étrangère, dont les médias russes. Un reportage de Russia One montre de nombreuses images de la manifestation. Le commentateur en profite pour faire remarquer que les citoyens européens sont divisés : de nombreuses personnes en France réalisent que les sanctions auraient pu être évitées et que quelqu’un doit répondre de leurs conséquences.

Or, à l’issue du reportage, Julien Arnaud, l’animateur de l’émission Un œil sur le monde, affirme sans sourciller qu’il s’agit de fausses informations russes puisqu’il n’y aurait tout simplement pas eu de manifestation. « Un montage bidon », renchérit dans un écho une autre « journaliste » de la chaîne. Problème : le défilé en question a bien eu lieu, le cortège est même passé devant les fenêtres de l’AFP.

La fake news est tellement incroyable qu’elle a fait le tour des réseaux sociaux. Julien Arnaud a donc été forcé ce mardi matin d’avouer cette erreur « regrettable » et espère s’en tirer avec une petite phrase glissée dans son émission ce soir (mardi 6 septembre)… La haine contre la Russie rend  les journalistes français plus propagandistes qu’à leur habitude. Des excuses aux journalistes russes (qui ont correctement fait leur boulot, eux) seraient appréciées.

Source : Sylvain pour Le Média en 4-4-2.

Guerre en Ukraine : LCI s’excuse après avoir nié, à tort, l’existence d’une manifestation de Florian Philippot

Commentant des images de la télévision russe, le présentateur Julien Arnaud avait affirmé que cette manifestation des Patriotes samedi à Paris n’avait jamais eu lieu et qu’il s’agissait de «propagande russe». Il a reconnu ce mardi son erreur.

«C’est une erreur regrettable et j’en suis désolé. Nous le corrigerons naturellement ce soir.» Le présentateur du groupe TF1 Julien Arnaud s’est excusé sur Twitter, ce mardi, auprès de Florian Philippot. Et pour cause : au cours de l’émission «Un Œil sur le monde», il a affirmé lundi soir que la manifestation organisée par le mouvement «Les Patriotes» n’avait jamais eu lieu, et que celle-ci n’était qu’une invention des médias russes à des fins de «propagande». Sauf que la manifestation, peu médiatisée en France, a bien eu lieu, comme les passants (dont des journalistes du Figaro) ont pu le constater samedi après-midi. Et les images diffusées par la télévision russe sont authentiques.

Après un premier débat en plateau sur l’efficacité des sanctions économiques contre la Russie, et les réactions contrastées qu’elles suscitent en Europe, Julien Arnaud a ensuite accusé la chaîne de télévision Russia One (détenue par l’État russe, et dont la ligne éditoriale est alignée sur la propagande du Kremlin) de manipulation. Le présentateur de TF1/LCI embraie ainsi : «Regardez d’ailleurs comment les Russes utilisent ces divisions pour les monter en épingle : on l’a vu ici en Europe, mais aussi chez eux en Russie. Si l’on en croit le sujet que vous allez voir maintenant, on est très divisés en Europe, ça d’accord, mais aussi… en France, et vous allez être un peu surpris, regardez !».

À l’antenne de LCI, un reportage de Russia One est alors diffusé, avec une traduction en voix off effectuée par la rédaction de LCI : «L’Europe se casse la tête pour ne pas mourir de froid cet hiver. Alors que les prix de l’énergie donnent déjà le tournis, le sentiment d’impuissance et de choc face à cette situation se traduit par des manifestations. De plus en plus de gens réalisent que cette crise aurait pu être évitée sans les sanctions contre la Russie, et que quelqu’un doit répondre de leurs conséquences.» On voit alors des images d’une manifestation dans les rues de Paris. «Paris gronde, samedi des centaines de manifestants sont descendus dans les rues de la capitale française. Les participants à l’action ‘Résistance’ ont protesté contre la politique des autorités qui, selon eux, n’aident en rien la population à supporter les conséquences de la crise économique. Dans leur bouche, un seul slogan : ‘Macron, démission !’.»

Julien Arnaud reprend ensuite l’antenne, et commente : «Et voilà. Il n’y a pas eu de manifestation ce week-end, hein, ce n’est pas du tout vrai. On est en plein ici dans la propagande russe auprès du peuple russe.» S’ensuit alors un tour de table avec ses invités de LCI, au cours duquel on entend par exemple les propos suivants : «On voit bien la façon qu’ils ont de détourner des images, y mettre leurs propres sous-titres, pour marteler que tout se passe comme prévu, c’est encore ce qu’on dit sur la télé officielle.»

Florian Philippot va saisir l’Arcom

Sauf que les images diffusées par Russia One sont celles qui ont été tournées par le mouvement «Les Patriotes», et/ou diffusées sur leurs réseaux sociaux. Cette manifestation, intitulée «Rendez-vous de la résistance !», a bel et bien eu lieu samedi 3 septembre au départ de la Place de la Bourse à 14h, et s’est achevée place du Palais Royal, devant le Conseil d’État.

Joint au téléphone, Florian Philippot, fondateur et président des Patriotes, précise qu’un communiqué de presse avait été envoyé à un millier de journalistes, dont certains de LCI, et soutient que «ceux-ci ont même consulté le communiqué avant la manifestation», précisant que les équipes des Patriotes disposent d’outils techniques permettant de savoir lorsque le destinataire d’un e-mail consulte un communiqué de presse en cliquant sur un lien. Il s’amuse d’ailleurs à relever que la chaîne LCI a mal retraduit en français les slogans rapportés par la télévision russe : «nous avons scandé ‘Macron destitution !’ et pas ‘Macron démission !’…».

Florian Philippot ajoute qu’il s’est entretenu avec la direction de LCI ce mardi matin : «ils ont dit qu’ils étaient désolés mais n’ont pas présenté réellement d’excuses». Il indique avoir saisi l’Arcom à ce sujet.

Le Figaro a pu consulter le document de déclaration de la manifestation déposé par Dominique Bourse-Provence, référent parisien et membre du bureau national des Patriotes, auprès de la Préfecture de Police de Paris.

La manifestation n’a pas fait l’objet de dépêche de presse de la part de l’AFP (elle a pourtant commencé place de la Bourse, c’est-à-dire sous les fenêtres de l’Agence française de presse). Mais les relations entre le mouvement de Florian Philippot et l’AFP se sont dégradées après qu’une équipe de journaliste de l’AFP a été agressée par des manifestants contre le passe sanitaire, lors d’un défilé en janvier 2022 à l’initiative de Florian Philippot.

Des images du rassemblement de samedi ont été diffusées par le média TV Libertés, qui invite régulièrement Florian Philippot sur son antenne, ainsi que par le média chinois NTDTV. Le mot d’ordre était : «Non au rationnement, non à la guerre, non au crédit social». Sur les pancartes brandies par les manifestants, on peut lire des slogans tels que «Sortir de l’OTAN» ou encore «Destitution». D’après les images, la mobilisation semble se compter en milliers de personnes.

Source : Le Figaro

Lire également : Cesdefrance.fr – LCI, à la solde du gouvernement, ment ouvertement à ses téléspectateurs

Ci-dessous Tweet de Florian Philippot publié par Libération :

Et ce sont ces gens des médias Mainstream qui nous critiquent….

Voici ma réponse :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.