L’ancienne caserne de gendarmerie de Ferrette dans le Sundgau va accueillir 80 demandeurs d’asile

Les réfugiés seront accueillis dans l'ancienne gendarmerie de Ferrette
Les réfugiés seront accueillis dans l’ancienne gendarmerie de Ferrette – Patrick Genthon

L’Etat a choisi l’ancienne caserne de gendarmerie de Ferrette pour accueillir 80 réfugiés. Ils s’installeront progressivement à partir de l’année prochaine. Le maire de la commune sundgauvienne appelle à la solidarité des habitants pour bien accueillir ces demandeurs d’asile.

L’Etat a décidé d’installer des familles de réfugiés dans les anciens locaux de la gendarmerie mobile à Ferrette. Quatre bâtiments d’habitation sont vacants depuis le départ des gendarmes il y 3 ans.

Un seul des bâtiments serait concerné. Il pourrait accueillir 80 personnes au total dans des appartements de type F4 ou F5.

Une réunion publique sur le sujet est prévue à Ferrette le mercredi 16 décembre.

Dans cette commune de 800 habitants, on ne parle plus que de ça depuis l’annonce de l’arrivée sans doute début janvier de premiers réfugiés.

L’arrivée des 80 réfugiés divise la population de Ferrette

Le maire de Ferrette François Cohendet a été mis au courant par les services de l’Etat. “On ne nous a pas trop demandé notre avis car l’Etat est propriétaire du site” explique-t-il. Mais le maire appelle à la solidarité des habitants pour bien accueillir ces réfugiés.

François Cohendet le maire de Ferrette

Le candidat du Front national aux régionales  Florian Philippot n’a pas manqué de s’emparer du sujet. Il dénonce dans un communiqué “une folie migratoire”.

Source : France Bleu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *