La confiance n’exclut pas le contrôle, mais le contrôle engendre la méfiance.

Résultats du 2e tour de la présidentielle et contrôle citoyen

Verre à moitié vide, verre à moitié plein.

mercredi 27 avril 2022, par Lionel Labosse

Dès le jour des élections des indiscrétions avaient filtré sur les résultats en Outre-mer, qui laissaient espérer un sursaut anti-dictature. Or l’annonce du résultat global fut une douche froide. Je me suis livré d’une part à une analyse des chiffres à mon niveau (je ne suis pas statisticien, ce sont des observations brutes), d’autre part à un contrôle citoyen sur 16 bureaux de vote autour de chez moi. Voici les sites officiels pour les résultats de 2017 et les résultats de 2022. Voyez mon article sur le 1er tour : Présidentielles d’avril 2022 : Abstention, piège à cons ! et mon article sur le 2e tour : Macron vs Le Pen : La Peste ou l’Eczéma ?. Je me suis dépensé sans compter pour tenter de dégager l’éborgneur, mais on a parfois l’impression que ça ne sert à rien. Ai-je seulement convaincu une seule personne ?

Les indiscrétions sur les votes ultramarins sont tombées le 24 avril avant midi, et je me suis livré à un petit calcul : en Guadeloupe, Marine Le Pen l’emporte avec 69,6 %. Or si l’on ajoute au premier tour les scores MLP + Z + NDA + Mélencron, cela donne 77,93. Sur les 56,16 % de vote Mélencron au 1er tour, son tonitruant « Pas une voix pour la nazie MLP » a été entendu par 8,33. En Martinique, Marine Le Pen l’emporte avec 60,87 %. Or si l’on ajoute au premier tour les scores MLP + Z + NDA + Mélencron, cela donne 71,51. Sur les 53,1 % de vote Mélencron au 1er tour, son tonitruant « Pas une voix pour la nazie MLP » a été entendu par 10,64. En Guyane, Marine Le Pen l’emporte avec 60,7 %. Or si l’on ajoute au premier tour les scores MLP + Z + NDA + Mélencron, cela donne 74,64. Sur les 50,59 % de vote Mélencron au 1er tour, son tonitruant « Pas une voix pour la nazie MLP » a été entendu par 13,94. En Polynésie aussi, les résultats sont étonnants. Macron y obtient 51,81 %, alors qu’il avait obtenu 40,16 % au premier tour, et MLP 19,5 %, le tout avec un taux d’abstention en nette baisse. Je ne suis pas un kador en maths, mais en milieu de journée, il y avait de l’espoir.
Le 25 avril, une fois cette énorme claque dans la gueule avalée, j’explore le verre à moitié plein & le verre à moitié vide.
Verre à moitié plein :
Les résultats en Outre-mer, déjà étudiés ci-dessus. Je dois ajouter la Réunion et Mayotte. À la Réunion, avec un Mélencron à 40 % au 1er tour, Le Pen fait presque 60 % au 2nd. À Mayotte, c’était l’inverse, Le Pen était en tête, mais le score est aussi de 60 % au second tour. Plumitifs & autres mondialistes vont se donner du mal pour nous expliquer que les Antillais, les Guyanais, les Mahorais sont des suprémacistes blancs racistes qui votent pour l’extrême drouâteuh… Mais ils le feront, et il faudra prendre des notes en hochant la tête, et les profs seront chargés de faire passer la leçon de choses. Si tout le pays avait réagi ainsi, MLP serait présidente. Mélencron a bel et bien fait gagner Machon en une seule phrase. L’avenir nous dira quel tarif a été fixé pour ce tour de passe-passe. Je ne sais pas si c’est positif, mais en 2017 il y avait eu 4 085 000 blancs ou nuls (11,5 %), alors qu’en 2022, c’est 3 018 000 (8,6 %). Avec une abstention bien plus élevée en 2022 (28 % au lieu de 25,5 %), Macron est élu avec 18,79 million de voix au lieu de 20,74 en 2017 (alors qu’il y a 1,2 million d’inscrits en plus). Le Pen passe de 10,64 à 13,30 millions de voix. En gros il a perdu 2 millions de voix, elle en a gagné 3. J’ai entendu ce matin sur Radio-Courtoisie le sénateur RN Ravier qui a rejoint Zemmour dresser un tableau totalement négatif de Le Pen, je ne crois pas qu’elle le mérite. En 2017, MLP avait gagné uniquement deux départements, Aisne & Pas-de-Calais, et aucune région. En 2022, elle remporte trois régions (Corse, Hauts-de-France & PACA), et 29 départements (Aisne, Alpes de Haute-Provence, Ardennes, Aube, Aude, Haute-Corse, Corse-du-Sud, Eure, Gard, Jura, Lot-et-Garonne, Haute-Marne, Meuse, Nièvre, Oise, Pas-de-Calais, Pyrénées-Orientales, Haute-Saône, Somme, Tarn-et-Garonne, Var, Vaucluse, Vosges, Yonne, et 7 des 10 DOM et TOM dont les 5 DOM), alors que Macron avait tout raflé en 2017. Au premier tour, MLP était arrivée en 1re position dans 42 départements ou territoires, Macron dans 52, Mélencron dans 12. J’ignore ce qu’il faut en conclure pour les législatives, mais l’émergence du RN, c’est un peu comme une inondation face à une digue. Il y a un moment où à force de monter, l’eau dépasse la digue… Si d’un côté Mélencron persiste dans son petit jeu du « pas une voix à l’extrême drouâteuh », et si de l’autre côté MLP s’entend avec Z., NDA, Philippot et pourquoi pas Asselineau ? En effet, lui qui a prôné le CNR (Conseil national de la Résistance) pour Mélencron & Le Pen se retrouve au pied du mur : accepterait-il un front commun des souverainistes ? Eh bien dans ce cas, le Front souverainiste peut se retrouver en tête dans plus de la moitié des départements (car si l’on ajoute MLP, Z et NDA, ce ne sont pas 42 départements où MLP seule arrive en tête, mais à mon avis plus de la moitié ; et avec le jeu des triangulaires ou quadrangulaires, tous les rêves sont permis, à moins que Mélencron ne décide tout seul à nouveau de donner la victoire à son ami Machon. Le dernier point positif est la psychologie des foules : je crois que voter pour la première fois pour le RN, c’est comme devenir complotiste : il n’y a pas de retour en arrière. Complotiste un jour, complotiste toujours. Du moins tant que le RN ou tout autre parti souverainiste n’aura pas été au pouvoir, et forcément soumis au risque de décevoir ses électeurs, ceux qui ont glissé une fois dans l’urne un bulletin Marine Le Pen sont capables de recommencer. Il faudra observer les résultats des législatives dans les DOM, pour vérifier si ceux qui ont massivement reporté leur voix pour MLP au 2e tour reviendront à Mélencron ou non, même au 1er tour. Mon petit doigt me dit qu’ils doivent avoir une petite dent (de requin) contre sa trahison.
Avant de passer à la suite, un petit intermède :

« Ça restera dans les anales. » Épisode 10, 24 avril 2022. La minute nécessaire de Jean-Brichèle.
par Coccyx Grue

Verre à moitié vide :
Paris. Marine Le Pen a fait 14,9 %, ce qui confirme que Paris est une ville extraterritoriale n’ayant rien à voir avec le pays. Aucun autre département n’a fait pire ; les Hauts-de-Seine est le seul autre département à avoir donné moins de 20 % à Le Pen avec 19,61, ce que je trouve pour le moins bizarre. Ce score à Paris est l’addition à 3 dixièmes près des scores de MLP, Zemmour & NDA au 1er tour. C’est-à-dire que dans ce département d’extra-terrestres, la consigne de Mélencron aurait été suivie le doigt sur la couture du pantalon. En plus, le nombre de blancs ou nuls est moindre que sur la France (6,27 contre 8,6). Il est vrai que Paris a fait l’objet d’une purge anti-Antillais, anti-Guyanais, anti-domiens quoi. Ou bien que tous les domiens installés à Paris ont rompu tous les ponts avec leur famille et ne partagent pas du tout le lepénisme rampant de leurs congénères insulaires. Touchés par la grâce d’Annie Dingo, ils ont brusquement rompu avec l’homophobie & l’antisémitisme qui était leur lot dans les îles ! Ce résultat ne laisse pourtant pas d’étonner, car en 2017, MLP avait fait 10,32 % au 2e tour, améliorant ses 4,99 du premier tour auxquels ont pouvait ajouter les 1,67 % de Dupont-Aignan. Encore plus étonnant quand on retrouve les chiffres de 2002, où le père Le Pen avait fait mieux au 1er tour (9,35), et presque autant au 2nd (10,03). Étonnant, bizarre ! Sur l’ensemble de la région Île-de-France, MLP fait 26,98 %, soit 5 points de plus que le total précité. En Seine-Saint-Denis, le différentiel est de 7. C’est en Seine-et-Marne que le score est le meilleur pour MLP, avec 43 % et un différentiel de 10. L’autre point négatif est les grandes villes. Sur les 42 villes de plus de cent mille habitants, MLP n’en remporte que 2 à La Réunion, Saint-Denis & Saint-Paul. Il y a 6 de ces villes où elle fait moins de 20 %, Bordeaux, Boulogne-Billancourt, Montreuil, Nantes, Paris & Rennes, mais Paris détient le record. C’est étonnant, car les commentateurs insistent surtout sur le vote des personnes âgées et des CSP +, mais je trouve que le schisme grandes villes / campagnes est encore plus significatif. Cela nous rappelle l’obsession des mondialistes d’hypertrophier les villes et de supprimer l’habitat en campagne, comme l’a déclaré sans vergogne l’ancienne lobbyiste (pour Danone) et ministre du Logement de McRond, Emmanuelle Wargon.
Des captures d’écran d’une bourde de France 2 tournent en boucle sur les réseaux montrant Le Pen qui avait dépassé Macron et les 14 millions de voix avant dépouillement des grandes villes, « en direct du ministère », alors qu’elle totalise moins de 14 millions au final. Une vidéo montre cela mais aussi les couacs des médias sur cette journée électorale, notamment repris par Jean-Marc Morandini. Les « décodeurs » se sont bien sûr fendus d’une vérification que l’on peut trouver un peu légère. Ce dont je peux témoigner c’est qu’à la différence du 1er tour, moi qui ai l’habitude de suivre l’arrivée des résultats sur le site du ministère, pas avant 23 h, eh bien ce soir-là, on n’avait accès quasiment à rien, et j’ai dû passer par des sites de journaux, ce que j’essaie justement en principe d’éviter. C’est ce que de vrais journalistes devraient vérifier au lieu de crier au complotisme : comment un truc bien rodé depuis des années se serait-il brusquement mis à dysfonctionner ? A-t-on demandé à McQuinesait un rapport à 1 million pour « améliorer » un truc parfait ? Ce soir j’écoute un live de Me Carlo Brusa, où il évoque un recours qu’il va déposer contre l’État, parce que les sites de l’Élysée et du gouvernement, y compris les données des votes, sont hébergés aux États-Unis. Le live est censuré en direct brutalement. Vous retrouverez toutes les infos ici pour s’associer à la plainte pour fraude intentée par Me Brusa. Quand on fait une recherche sur Chloé Frammery sur Google, on ne tombe actuellement que sur des insultes et diffamations du camp du bien. Le rachat de Twitter par Elon Musk est une goutte d’eau contre le tsunami de censure fasciste qui s’abat sur notre monde. Bientôt peut-être ne nous restera plus pour lutter la solution des mots, il faudra agir autrement. Voir ci-dessous l’autre recours de Me Protat. Il semble aussi d’après un message que j’ai vu tourner sur un réseau que Mme Le Pen envisagerait de faire recompter les voix, comme le prétend cet article dont le contenu ne donne aucun information conforme au titre : « Marine le Pen fait recompter les votes ». En tout cas, on dirait que le même choupinet qui a inventé, sans doute sous la dictée de McQuinesait, le verbe « Dévaxiner », ait fait inventer la notion de « dévoter » ! On vote à 19 h, et on « dévote », ou des machines à compter nous font « dévoter » à 22h ! Je ne sais pas si vous gobez tout ça, mais moi ça me donne plutôt envie de dégobiller !

Contrôle citoyen au 2e tour

Voyez mon article sur les résultats du 1er tour. J’avais publié ce tableau

Région / VilleMacronLe PenMélenchonZemmour
France entière27,8423,1521,957,07
Île-de-France30,1912,9730,247,47
Paris35,335,5430,098,16
Paris XVIe46,755,89,0217,48
Paris XVIIIe29,035,0741,74,68
Haute-Saône22,4234,615,657,18
Marseille22,6220,8931,1211,1
Lyon31,838,9931,067,65
Guadeloupe13,4317,9256,162,29
Mayotte16,9442,6823,961,38

Je le reprends ici avec les résultats du 2nd tour pour les mêmes lieux :

Région / VilleMacronLe Pen
France entière58,5441,46
Île-de-France73,0226,98
Paris85,1014,90
Paris XVIe81,9118,09
Paris XVIIIe87,1712,83
Haute-Saône43,1056,90
Marseille59,8440,16
Lyon79,8020,20
Guadeloupe30,4069,60
Mayotte40,9059,10

En ce qui concerne le contrôle de l’affichage.

Résultats du 2e tour de la présidentielle affichés sur une école du XVIIIe arrondissement, rue de l’Évangile. © Lionel Labosse

Au premier tour, j’avais joué mon rôle de citoyen vérificateur des résultats sur 6 bureaux des XIXe et XVIIIe arrondissements de Paris. Sur 2 écoles, les résultats n’étaient pas affichés. J’avais protesté avec courtoisie auprès des directrices (en me présentant comme « contrôle citoyen ») en leur disant que la loi n’était pas respectée. Étant en vacances, j’ai vérifié 9 bureaux, des Xe, XVIIIe et XIXe dont j’ai pris les photos, sans compter ceux dont j’ai constaté l’absence de résultats affichés. Ils se montent sauf erreur à 2 sur 4 dans le Xe, 2 sur 7 dans le XVIIIe, et 3 sur 5 dans le XIXe. En totalité sur les 16 bureaux vérifiés, j’ai vu 9 résultats, dont un qu’il m’a été impossible de rentrer sur le site car le n° de bureau n’est pas précisé, et c’est une école où il y a deux bureaux ! Dans le 10e, il y avait 2 bureaux situés au même endroit dont un seul est affiché, et je suis sûr de moi car l’un des deux bureaux est un gymnase rue Château-Landon où j’ai voté par procuration, et j’ai pu vérifier qu’il y avait deux bureaux, l’un géré par des branquignols, l’autre par des gens capables. J’ai constaté avec plaisir que malgré le début des vacances, les résultats étaient affichés dans les deux écoles du XIXe précédemment évoquées, mais un seul des 2 ou 3 bureaux qu’il y a dans ces écoles. Ma protestation a-t-elle été entendue ? Ma lectrice dont j’avais publié une lettre de réclamation à la mairie suite aux résultats du Premier tour, m’a dit la même chose : les résultats étaient affichés cette fois-ci. Sur les autres j’ai pu photographier les affichettes scotchées à la main à l’air libre, avec ou sans plastique de protection. Dans une seule école, les 2 affichettes étaient protégées derrière un plexiglas fermé à clé (mais pourri, il ne faut pas rêver), pas très bien remplies, et avec une rature (photo ci-dessus). Sur le collège où il y avait 2 bureaux de vote, les deux affiches étaient à nouveau côte à côté, mais l’une n’était pas bien complétée, il manquait le n° du bureau et les chiffres en haut de page, comme au premier tour. Il y a toujours deux modèles différents, l’un avec, l’autre sans le logo de la ville de Paris, mais pas de pourcentages contrairement au 1er tour, alors que c’est plus facile ! Certains sont raturés, et il n’y a ni nom ni signature, les chiffres sont parfois ambigus (un 7 ressemblant à un 4) bref, ce n’est pas sérieux pour un document si important de notre vie démocratique ! Dans une école du XVIIIe, où il y a deux bureaux (N°61 et N°62), je n’ai trouvé que l’affiche du 1er tour, toute fripée par la pluie et délavée par le soleil. J’ai pris la photo pour que les responsables du site de collecte puissent faire remonter. Il y a des coups de pieds au cul qui se perdent ! En tout cas cela révèle à quel point cette initiative est utile à long terme. Dès que les citoyens se mêlent de demander des comptes, on sent une gêne aux entournures, et il en va de même sur les contrats McQuinesait, Pfizer et Cie.
Puis j’ai fait le nécessaire sur le site de contrôle citoyen Reciproc en lien avec France-Soir, qui s’avère pas mal mais bien sûr à améliorer pour les prochaines fois. Ils viennent d’ailleurs de lancer une requête en annulation du second tour des élections, sous la houlette de Me Diane Protat (cf. lien ci-dessus). Ça ne peut pas être parfait du premier coup. Il me semble important de pérenniser la chose. Est-ce si difficile d’obtenir que les résultats soient affichés, convenablement complétés, au plus tard le lundi matin suivant le vote, si le directeur de l’école n’est pas partie prenante du bureau de vote, non pas par feuille volante vaguement scotchée que le vent, la pluie ou un électeur fâché peuvent arracher, mais sous plexiglas, quitte à payer une modeste vacation à la personne qui accepte de s’en charger, même pendant les vacances ? Dans le bureau où j’ai voté pour un ami, j’ai arraché une affiche covidiste « Port du masque obligatoire » ; heureusement personne ne s’en est offusqué. Au moment où j’ai effectué ma saisie, il n’y avait encore que peu de bureaux couverts, et on ne peut pas savoir la proportion de bureaux où l’on indique seulement qu’il n’y a aucun affichage. En tout cas je vous encourage à vous y coller, car plus on sera, moins les fraudes seront possibles, et cette remontée sera l’occasion d’obliger les maires à plus de sérieux dans l’affichage des résultats, parce que là, ça relève du foutage de gueule ! Pour l’anecdote, de sortie ce soir j’ai voulu ajouter un bureau, mais j’ai constaté que tous les panneaux étaient couverts d’affiches du prochain film d’Élie Semoun, une des ordures qui a signé la pétition des 500 artistes bobos en soutien à macron et en haine de Le Pen et du peuple. Celle que j’ai photographiée empêche même de faire le contrôle citoyen car elle cache la liste des bureaux et peut-être l’affiche des résultats (que je n’ai pas trouvée).

Affichage illégal pour un film du macroniste Elie Semoun sur un panneau électoral. © Lionel Labosse

Ne serait-il pas bon de porter plainte contre ce porc qui a foutu ses affiches pour son film de daube dans tout Paris, en toute illégalité, pour économiser le prix des supports ?

Lionel Labosse


Source : altersexualite.com, 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.